Stratégie e-commerce

Cresus, l'occasion qui paye

Par Gayané Akkus, 20/01/2011

Le chasseur de montres d'occasion, Cresus, se positionne sur le marché de la montre haut de gamme, mais aussi des bijoux. Aujourd'hui, l'entreprise compte trois magasins et un site marchand particulièrement dynamique.

D’occasion mais d’exception. Voilà la devise de Cresus, une société qui depuis 17 ans est devenue experte sur le secteur des montres de seconde main. Car les modèles proposés sont généralement des pièces rares, même si l’entreprise vend également des montres plus modernes. Née en 1993 sous la houlette de Christian Odin, son fondateur, l’entreprise décide de se lancer dans l’e-commerce en 2000, pour profiter des opportunités offertes par Internet.
Au départ, l’enseigne proposait à ses clients plus de bijoux (60%) que de montres (40%).
Mais au fur et à mesure de l’avancée de Cresus, le fondateur prend conscience de l’ampleur de la demande concernant le marché de la montre. De ce fait, le portail met aujourd’hui à disposition de ses acheteurs, 80% d’horlogerie (site et boutique) et 20% de bijoux. Ce marché est surtout suivi par des clients masculins (80%), généralement âgés de 30 à 60 ans.
Comme l’explique le p-dg, «à distance, il est plus facile d’acheter une montre qu’un bijou». Les modèles les plus demandés en ce moment sont les chronos sport des années cinquante-soixante de Rolex.
Un succès qui pousse le gérant à ouvrir deux boutiques supplémentaires, l’une à Paris et l’autre à Cannes, en 2010. «En général, nous rémunérons le vendeur à hauteur de 60 à 80% du prix d’origine. Cela dépend aussi de l’offre et de la demande. Le but est de payer le plus cher possible le vendeur, tout en attirant l’acheteur», précise Christian Odin.

À l’heure du succès
Si ce marché est en expansion continue depuis quelques années, c’est parce qu’«il y a 30 ou 40 ans, on achetait une montre pour la vie», explique le p-dg. Mais, «aujourd’hui, ce n’est plus comparable. Les gens sont à l’affût de la mode, les vieilles montres restent au fond du tiroir», ajoute le fondateur de Cresus. En 2010, la société a réalisé 7 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les boutiques enregistrent 2,5 millions d’euros de CA, et le site marchand le reste. Chaque mois, le portail compterait en effet 150000 visiteurs uniques, pour en moyenne, 200 montres vendues (dont 1/3 uniquement via le site). Le panier moyen d’un acheteur est compris entre 2500 et 3500 euros.

Nouveauté sur le portail: le déplacement des stocks. Les intéressés hésitants peuvent demander le déplacement d’un modèle qui leur aurait plu sur le site, dans la boutique la plus proche de chez eux, afin de pouvoir voir l’objet avant de l'acheter. Pour offrir ce service, le site fait appel à des navettes sécurisées, sans engagement demandé à l’internaute. Un service supplémentaire de nature à fidéliser les vendeurs et les acheteurs.

votre pack 100% e-COMMERCE

- 34%

99 € seulement

J'en profite

Conférence E-COMMERCE
LE Magazine

Jeudi 6 novembre 2014 à PARIS

Les tendances à ne pas manquer
pour réussir en 2015

Experts et professionnels du E-commerce balaieront avec vous les sujets-clés de demain :
Cross canal, confiance en ligne et customer experience

Inscrivez-vous vite !