Mon compte Devenir membre Newsletters

Scalabilité

La scalabilité est un terme employé dans le domaine de l'informatique matérielle et logicielle, pour définir la faculté d'un produit informatique à s'adapter aux fluctuations de la demande en conservant ses différentes fonctionnalités.

Qu'est-ce que la scalabilité ?

La scalabilité est une capacité vers laquelle tendent les applications, les systèmes d'exploitation ou encore les moniteurs de transactions. Tiré du verbe anglais "to scale" qui signifie "changer de dimensions, d'échelle", ce terme s'applique à l'ensemble des programmes ou des services informatiques qui connaissent un fort succès et, conséquemment, un accroissement de la charge ou du volume des données. Pour être efficace, un système doit être capable de s'adapter à une forte augmentation de la demande sans que son niveau de performances n'en soit impacté. Il arrive parfois que le succès entraîne des problèmes d'ordre technique qui seront fortement préjudiciables pour le fournisseur de l'application.

Quelles sont les solutions envisageables ?

Il existe deux types de scalabilités : verticale et horizontale. La scalabilité verticale vise à accroître la capacité d'une ressource hardware de manière unitaire. Pour un serveur, ce type de scalabilité consistera à ajouter de la mémoire, augmenter la fréquence du processeur ou encore installer des disques plus rapides. La scalabilité horizontale, elle, permet de développer le nombre de ressources hardware en rajoutant, par exemple, des instances de serveur d'applications additionnelles, tandis que le load balancer répartira la charge sur plus de serveurs d'applications.