Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

«L'e-commerce répond aux besoins des consommateurs citoyens»

Publié par le

Interview d'Elizabeth Pastore-Reiss, dirigeante d'Ethicity, agence indépendante spécialisée dans le conseil en stratégie de développement durable.

  • Imprimer

La consommation de produits verts est en forte croissance depuis deux ans. Comment Internet et l'e-commerce s'inscrivent-ils dans cette tendance de fond?

Les personnes intéressées par le développement durable et les produits verts sont sur-consommatrices d'Internet. Les raisons sont multiples. Tout d'abord, elles utilisent ce média pour s'informer sur les entreprises et les produits éthiques. Via les blogs et les forums, elles peuvent se faire leur propre opinion et créer des communautés autour de problématiques précises. En outre, l'e-commerce répond à certains de leurs besoins. Parmi ceux-ci, il y a l'accessibilité simplifiée à des produits de niche. Ou bien encore la possibilité de mieux connaître les producteurs. C'est un point important. Car les consommateurs citoyens veulent être sûrs que leur argent est effectivement redistribué.

Peut-on dresser un profil type du consommateur éthique?

Il y a trois ans, dresser une typologie était simple. Il s'agissait essentiellement de CSP + éduqués. Mais aujourd'hui, les choses ont changé. La caractéristique commune: ce sont tous des citoyens du monde. C'est-à-dire qu'ils s'intéressent beaucoup à l'actualité, ils voyagent et comprennent les enjeux de la mondialisation. Ils ont une logique d'ouverture sur les pays qui les entourent. L'idée que l'on peut consommer autrement a pénétré rapidement toutes les couches de la société française.

Si les Français disent vouloir consommer autrement, ils ne le font pas. Comment expliquer ce paradoxe?

C'est vrai que l'on constate souvent une disparité entre le déclaratif et le comportemental. Cependant, plus un consommateur a conscience des enjeux liés au développement durable, plus ses actes d'achat viennent corréler ses propos. Et puis, les Français ne font pas toujours confiance aux grandes entreprises qui se positionnent sur le développement durable.

Va-ton vers une société où la consommation citoyenne sera la norme?

Tout le monde ne consommera pas vert demain. Cependant, on peut d'ores et déjà constater que les grandes entreprises et la grande distribution vont dans ce sens. Elles sont toutes en train de développer des gammes de produits éthiques et investissent fortement dans le développement durable. C'est pourquoi nous allons plutôt vers une banalisation de la consommation citoyenne.

Julian Van der Feer

Sur le même sujet

Écoles et formations: où recruter les talents de demain?
Management
Écoles et formations: où recruter les talents de demain?

Écoles et formations: où recruter les talents de demain?

Par Stéphanie Marius

Alors que les métiers de l'e-commerce reposaient auparavant sur l'autoformation, l'enseignement initial et continu se structure pour répondre [...]

À quoi sert un Chief Data Officer?
Management
À quoi sert un Chief Data Officer?

À quoi sert un Chief Data Officer?

Par Floriane Salgues

Le Chief Data Officer est en passe de remplacer le Chief Digital Officer dans les organisations. Quel profil se cache derrière la fonction et [...]

8 applis pour booster votre productivité
Management
8 applis pour booster votre productivité

8 applis pour booster votre productivité

Par Stéphane Guillard

Si Slack est une plateforme collaborative aussi appréciée au travail, c'est notamment grâce aux applications qui s'y sont intégrées pour répondre [...]

Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo
Management
Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo

Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo

Par Dalila Bouaziz

Le conseil d'administration de Criteo vient d'annoncer le retour de l'ancien p-dg et cofondateur Jean-Baptiste Rudelle dans un communiqué.