Mon compte Devenir membre Newsletters

« Nous pouvons prétendre devenir l'acteur leader au niveau mondial »

Publié le par

Récompensé du trophée d'argent dans le cadre de l'élection des Personnalités e-commerce de l'année 2012, Frédéric Mazzella a été distingué pour l'originalité et le succès de son site, Covoiturage.fr.

 

Quelle signification revêt pour vous l'obtention de ce prix?

Frédéric Mazzella: Ce prix permet au covoiturage d'entrer dans l'e-commerce par la grande porte! Nous avons beaucoup travaillé, ces dernières années, pour démocratiser et fiabiliser cette pratique. Maintenant, les conducteurs proposent leurs places libres instantanément et gratuitement sur le site, et les passagers peuvent les acheter directement en ligne ou sur mobile, comme un billet de train ou d'avion. C'est une grande avancée en termes de fiabilisation des mises en relation. Nous sommes donc très fiers que ces efforts soient récompensés par un prix.

Parcours

Frédéric Mazzella est le président-fondateur de Comuto, éditeur de BlaBlaCar. Initialement chercheur pour la Nasa en Californie puis pour NTT au Japon dans les années deux mille, il revient en France et conçoit ce qui deviendra son site paneuropéen de covoiturage. Frédéric Mazzella est issu de l'ENS Ulm en Physique, titulaire d'un master en Informatique de Stanford University (USA) et d'un MBA de l'Insead. Il enseigne actuellement les stratégies internet à Sciences Po Paris et intervient dans de nombreuses conférences sur les thèmes du développement durable, des TIC et des nouvelles mobilités, en tant qu'expert de la consommation collaborative et des nouvelles tendances du Web.

Le site Covoiturage.fr a près de cinq ans d'existence. Quelles étaient vos problématiques de départ?

Au début, le plus grand challenge était simplement de faire en sorte que les passagers trouvent des conducteurs. Pour illustrer la problématique, imaginez un conducteur proposant un trajet Paris-Lyon un jeudi soir, quand un passager cherche un Montpellier-Bordeaux le lundi matin. Ni l'un ni l'autre ne peut faire de covoiturage lorsqu'il n'y a pas assez de monde sur le site. Il nous a fallu plusieurs années avant que les demandes rencontrent les offres. La masse critique initiale nécessaire pour que le service fonctionne était colossale: en dessous de 500 000 membres, le service marchait mal.

Quels éléments, selon vous, expliquent le succès du site aujourd'hui?

Les économies, la convivialité du covoiturage et la facilité d'utilisation du site. Des centaines de milliers de conducteurs font entre 100 et 1000 euros d'économies par mois sur leurs déplacements en ne roulant plus «à vide». De plus, le fait que nous pratiquions tous le covoiturage dans l'équipe nous permet d'améliorer sans cesse le service. Notre équipe est à l'écoute 24 h / 24.

Quels sont les résultats les plus marquants pour l'année écoulée?

Nous avons plus que doublé toutes nos métriques en un an! BlaBlaCar est maintenant présent dans neuf pays, avec plus de 2,5 millions de membres et 60 collaborateurs. Nous avons des bureaux à Paris, Madrid, Milan, Londres et Varsovie.

Durant cette dernière année, nous avons mis l'accent sur notre expansion internationale, car, chose rare pour une start-up française, nous avons une réelle opportunité à aller chercher: le covoiturage n'existe pas dans la plupart des pays. Nous pouvons donc prétendre devenir l'acteur leader au niveau mondial.