Mon compte Devenir membre Newsletters

«Nous sommes dans un contexte très favorable à notre modèle»

Publié le par

AVEC UNE REFONTE DE SON SITE, UNE ACCLERATION DES SYNERGIES AVEC LE GROUPE 3 SUISSES INTERNATIONAL, SA MAISON MERE, ET UNE NOUVELLE IDENTITE GRAPHIQUE, LA PLATEFORME DE C TO C POURSUIT SA STRATEGIE DE DEPLOIEMENT TOUS AZIMUTS. DECRYPTAGE.

Vous avez été nommé, en mars 2009, à la tête de 2xmoinscher. Quelles sont vos ambitions pour ce portail? Arnaud Vanpoperinghe: Il est exact que j'ai été nommé de manière publique en mars 2009. En réalité, je suis à la tête de 2xmoinscher depuis juin 2008, dans un contexte de transition avec les fondateurs. 2xmoinscher a toujours suivi une voie alliant la rentabilité et le service clients. Mon ambition est de faire de 2xmoinscher le site de C to C le plus sûr, le plus simple et le plus convivial du Net. Il faut pouvoir offrir à tout le monde ce mode de consommation alternatif intelligent qu'est l'achat-vente d'occasion. Mais pas dans un contexte où les internautes se débrouillent entre eux. Pour moi, l'achat-vente sécurisé est le mode convaincant et je ne vois pas pourquoi il serait limité aux internautes avertis de 35 à 40 ans maximum.

Pourquoi cette tranche d'âge de 35 à 40 ans?

On se rend compte aujourd'hui que les internautes présents sur les plateformes de C to C sont essentiellement issus de cette tranche d'âge-là. Notre ambition est d'ouvrir ce nouveau mode de consommation à tous les types de consommateurs. Notre deuxième axe de travail est de miser sur la simplicité. A mon avis, les places de marché «abandonnent» leurs utilisateurs quand cela devient compliqué. Il n'est pas toujours facile d'envoyer une cafetière de Brest à Toulon, une baignoire bébé de Marseille à Strasbourg. Comme nous bénéficions du réseau des points relais du Groupe 3 Suisses International (3800 points relais de proximité), notre idée est de nous servir de cette présence locale pour offrir à nos clients des points de dépôt et retrait faciles d'accès. Il s'agit d'un service exclusif que nous sommes les seuls à proposer en C to C. Vous imprimez votre bon, le collez sur votre machine et la déposez au pressing près de chez vous. C'est simple!

Est-ce cela qui vous différencie des plateformes concurrentes?

Par rapport à eBay, nous nous distinguons grâce à notre modèle de tiers de confiance. Il représente la garantie pour le vendeur d'être payé et pour l'acheteur d'avoir un produit conforme à sa demande. Nous ne faisons pas non plus le même métier que les acteurs du monde des petites annonces. Nous disposons en effet en interne de 10 personnes qui traitent individuellement les questions des clients. Et par rapport à PriceMinister, nous avons une obsession de simplicité.

Comment définiriez-vous le métier de 2xmoinscher?

Notre métier est d'être un prestataire de services. Nous mettons à disposition des particuliers un service d'achat-vente sécurisé. C'est aussi le lieu des bonnes affaires, où ils peuvent acheter d'occasion, à des prix discount, des produits à des vendeurs particuliers ou professionnels. Notre plateforme est donc, en résumé, le lieu de l'achat malin.

Le C to C vous semble-t-il durablement ancré dans les habitudes de consommation? Selon vous, ce phénomène va-t-il s'intensifier?

Chez nous, la part de l'occasion est de plus en plus forte. Effectivement, nous avons vécu depuis quatre ans des changements. Historiquement, le site était très fort sur le marché de l'occasion, puis les vendeurs professionnels sont venus frapper à notre porte pour bénéficier de notre trafic. Nous avons vécu ce boom accompagné de l'arrivée des produits neufs sur les plateformes de C to C. Actuellement, cette croissance s'est stabilisée. Le secteur de l'occasion augmente plus vite que l'activité «pro». On sait qu'un internaute sur deux pratique l'achat-vente sur les market places de particuliers. Et 65% d'entre eux ont l'intention de le faire dans les années qui viennent. Quand nous discutons avec nos utilisateurs, ils nous disent souvent que, maintenant, ils «gardent les boîtes». Et quand une jeune maman nous raconte qu'elle a acheté une poussette de marque en se disant qu'elle pourrait la revendre dans trois ans, c'est très révélateur... La réflexion sur la valeur résiduelle de revente du produit intervient dès l'achat. Il s'agit là d'un phénomène nouveau qui commence à entrer dans les moeurs.

Est-ce que cette appétence pour l'occasion est une tendance franco-française ou plus large?

Non, cela fonctionne également très bien en Belgique. Le succès d'eBay et de CraigList aux Etats-Unis procède également du même phénomène.

De plus, nous connaissons deux accélérateurs importants dans la conjoncture actuelle. Le pouvoir d'achat étant tendu, il faut de l'astuce. Les périodes de crise sont propices à nos modèles. Les consommateurs ont bien compris qu'ils pouvaient monétiser leurs placards grâce aux plateformes de C to C! Les marketeurs appellent cela le «smart shopping». D'un côté, le consommateur se tourne vers le «discount» pour pouvoir, de l'autre, acheter un produit de marque et se faire plaisir. Il joue des extrêmes et n'est pas dans une consommation uniforme. Une autre tendance porteuse est celle du développement durable.

De nos jours, avec la crise du pétrole, la montée des Verts, la conscience de la finitude terrestre et le développement des idées de néo-consommation, nous sommes dans un contexte qui, je le pense, est très favorable à nos modèles.

2xfoismoinscher a été racheté en 2008 par le Groupe 3 Suisses international. Des passerelles ont-elles été déployées entre les deux entités?

Notre plus gros chantier au premier semestre 2009 a été la refonte de notre site internet. A la fin de l'année 2008, nous avions mené la transition avec les fondateurs et le renouvellement d'une partie des équipes. Actuellement, nous essayons d'accélérer les synergies avec le Groupe 3 Suisses International. Celles avec Mondial Relay, sur la logistique, sont d'ores et déjà en place. Sur ce volet néanmoins, nous allons aller plus loin encore avec des projets innovants, à venir au premier semestre 2010. Nous allons également renforcer notre collaboration avec Cofidis. Aujourd'hui, nous proposons sur notre site le financement en plusieurs fois, avec 1 euro.com, et avec l'octroi du crédit en ligne.

Très prochainement, nous irons plus loin dans l'interopérabilité, avec la carte 4étoiles, la carte privative de centaines de milliers de clients des 3 Suisses. Nous comptons aussi intégrer de nombreuses solutions de financement. Par exemple, nous travaillons avec la société C2C, qui était la société de crédit de la Camif, autour d'un partenariat sur les porteurs de la carte Véronèse.

Le rachat est intervenu alors que le Groupe 3 Suisses international intensifiait sa présence sur Internet. Quel est votre regard sur les difficultés de nombre de Vadistes historiques?

Ce que je peux dire sur ce sujet est que le groupe est effectivement en train de réaliser sa mue sur Internet. La VAD historique a besoin de mettre tous les coups d'accélérateur possibles sur cette transformation.

D'ailleurs, l'arrivée de Denis Terrien, ex-président d'Amazon France et de Sanford Europe, à la tête du Groupe 3 Suisses International va dans ce sens. Nous avons là un homme de l'Internet qui va activer le processus. En tant que pure player, 2xmoinscher s'inscrit pleinement dans ce mouvement. Concrètement, nous avons des échanges et organisons des groupes de travail avec les équipes de 3Suisses.fr. Nous avons également déployé une marque blanche, baptisée 3SuissesAchatVente, utilisant la plateforme de 2xfoismoinscher. Il est évident que nous irons à un moment donné vers des synergies liées aux «fichiers». Notre clientèle est plutôt jeune, «gamer» et internaute, alors que celle de 3Suisses.fr est de type «néo-internaute». Nous devons permettre à nos deux communautés de bénéficier des meilleures offres de façon croisée et intelligente.

Revenons au portail de 2xmoinscher qui a changé d'identité. Quels ont été les ressorts créatifs à l'origine de ce nouveau site?

@ Marc Bertrand

Nous avons voulu créer un site ouvert à tous. Un portail aéré, sur lequel nos utilisateurs perçoivent immédiatement la simplicité de navigation. Et cela, tout en touchant notre communauté historique de «gamers». Nous avons parallèlement misé sur de nouvelles fonctionnalités: une navigation fluidifiée, un accès aux produits simplifié, une mise en ligne et un moteur de recherche plus précis... Notre communauté est très attachée - affectivement - à notre marque. Nous avons donc souhaité l'associer à l'évolution de la plateforme, grâce au déploiement d'un forum

@ Marc Bertrand

Parcours

Arnaud Vanpoperinghe est directeur général de 2xmoinscher.com, site d'achat-vente sécurisé de produits neufs et d'occasion. Agé de 36 ans, Arnaud Vanpoperinghe est diplômé de l'Essec. Il débute sa carrière chez Total à Houston. Puis, il rejoint KPMG à Paris pour se consacrer aux missions d'audit en acquisition pour des sociétés spécialisées en Internet. En 2000, il intègre le Groupe 3 Suisses International en tant que chef de projet, puis directeur marketing produit. En avril 2008, il rejoint la direction du développement et des acquisitions du Groupe 3 Suisses International avant de reprendre la tête de 2xmoinscher.com.