Mon compte Devenir membre Newsletters

01men se donne du «mâle»

Publié le par

Le site spécifiquement masculin 01men, dérivé de 01net, veut consolider son audience. Et augmenter la durée de visite moyenne de ses internautes. Explications.

Le site 100 % testostérone, lancé le 15 mai dernier, a capitalisé sur l'audience de son grand frère, 01 net, véritable carrefour d'audience ne comptant pas moins de 5,4 millions de visiteurs uniques mensuels (Nielsen//NetRatings, septembre 2006), pour asseoir sa notoriété.

Nenad Cetkovic (Groupe Tests):

«Nous croyons au modèle gratuit et à l'idée de toucher la cible des hommes

«Dès 2002, Olnet a eu la volonté de pousser le téléchargement comme «killer application»», souligne Nenad Cetkovic, directeur général adjoint Internet & Développement du groupe Tests. Une logithèque très importante est alors déployée en ligne. Et les résultats ne se font pas attendre; le site atteignant désormais 26 millions de téléchargements mensuels. Des chiffres éloquents qui placent 01net parmi les leaders mondiaux sur cette catégorie. Parallèlement, la cible du site évolue au fil des années et l'audience, initialement composée de férus d'informatique, s'élargit. C'est précisément de cette ouverture et de son potentiel publicitaire que viendra l'idée de lancer 01men. «Nous nous sommes aperçus que le contexte des nouvelles technologies rebutait les annonceurs», indique Nenad Cetkovic. Dont acte. 01men se lance et ouvre ses rubriques à l'ensemble des préoccupations de la gent masculine, à l'instar du sport, de la beauté, de la santé, des finances, du voyage... Au programme, donc, des thématiques élargies. «Nous croyons au modèle gratuit et à Vidée de toucher la cible des hommes», résume Nenad Cetkovic. Pour capter rapidement de l'audience, les deux portails jouent à plein les synergies; 01men commençant par se faire connaître auprès des millions de visiteurs de 01net. Le lancement négocié, 01men, trublion au positionnement un peu décalé, s'émancipe de la tutelle du groupe Tests (250 journalistes) à l'éditorial clairement orienté vers les nouvelles technologies. Le site vit en autonomie, en sa position de pure player et de portail généraliste à l'écoute des attentes de sa cible. Pour ce faire, une équipe éditoriale dédiée de six personnes veille à l'animer. «Le modèle est proche des broad- casts et de la télévision», précise Nenad Cetkovic. Les contenus rédactionnels diffusés sont en effet élaborés par une vingtaine de pigistes, par deux agences de presse et via une vingtaine de partenariats éditoriaux scellés avec des producteurs de contenu. «En parallèle, nous avons développé des campagnes de recrutement en ligne avec notre agence SF Factory», ajoute Nenad Cetkovic. Recrutement de membres par e-mailing, liens sponsorisés, parrainage de rubriques... font ainsi partie du dispositif de communication du portail. Autre spécificité, 01men joue à plein les effets de saisonnalité. Roland Garros en mai, la Coupe du monde en juillet dernier, des dossiers «Finance» en février. . . «Notre site est construit autour de quelques rubriques-phares et sa structure est adaptable selon les saisonnalités», indique Nenad Cetkovic. Une souplesse indispensable pour coller au mieux à l'actualité.

01net en chiffres

- Actionnariat: Groupe Tests et Aprovia.
- 11 MEuros de chiffre d'affaires en 2006 (prévisionnel).
- 4 MEuros de résultat net.
- Modèle publicitaire à 90%.

Effet «club»

Outre ses contenus, 01men pousse également l'effet «club». Ce dernier est décliné autour de deux axes principaux: le vidéo chat et le forum; les adhérents recevant par ailleurs une newsletter dont le contenu devrait être adapté aux centres d'intérêt de chacun à l'horizon 2007. Pour sonder les attentes de ses visiteurs, le site administre des questionnaires du type «J'aime/ J'aime pas«.

Autre fer de lance, le vidéo chat devrait être généralisé en 2007. Parmi les grands succès de la saison passée, les vidéo chats réalisés lors de la Coupe du monde animés par Guy Roux et Rolland Courbis. Ces figures emblématiques du football, répondant en direct aux questions, ont rassemblé en 1 heure 40 000 internautes! «Le but est de créer des interactions entre les membres du club et des spécialistes sous cette forme de vidéo chats. Et d'offrir un espace d'échanges vidéo entre les membres eux-mêmes», commente Nenad Cetkovic.

Pour accompagner ses ambitions pour 2007, le site a ainsi créé un studio de vidéo intégré. «Nous assistons à une généralisation des contenus plurimédias. Selon les sujets traités, le lecteur va avoir plus ou moins d'appétence pour tel ou tel support», conclut Nenad Cetkovic. Une stratégie ambitieuse qui devrait contribuer à augmenter la durée des visites des internautes, ultime préoccupation du portail.

Mot clés :

Martine Fuxa