Mon compte Devenir membre Newsletters

3,4 MdF investis dans 263 sociétés au premier semestre 2000

Publié le par

Au cours du premier semestre 2000, Chausson Finance estime à 3,4 MdF les fonds investis par 33 sociétés de capital-risque françaises dans des start-up européennes.


Les secousses enregistrées par le Nasdaq en avril dernier ne semblent pas avoir totalement paralysé les investisseurs, si l'on en croit les informations délivrées par l'Indicateur Chausson Finance sur les financements réalisés dans le secteur des nouvelles technologies sur le premier semestre 2000. Les montants investis durant cette période ont augmenté de 143 % par rapport au semestre précédent et s'établissent à 3,4 milliards de francs. D'une année sur l'autre, la progression est encore plus spectaculaire, puisque les montants investis au cours de ce semestre représente 4 fois ceux investis au cours du premiers semestre 1999 et 13 fois ceux investis au cours du premier semestre 1998. 263 start-up ont été financées au premier semestre 2000, pour un montant moyen investi par entreprise de 13 millions de francs, contre 9,3 millions de francs sur le second semestre 1999. Autre enseignement de l'indicateur : le secteur de l'Internet s'adjuge la part du lion des fonds investis. Le Web a en effet bénéficié de 69 % des fonds accordés aux 263 sociétés, soit 2,36 milliards de francs, montant multiplié par 3,7 en l'espace de six mois. C'est d'ailleurs sur le secteur Internet que 7 des 10 principaux tours de table de la période ont été réalisés. IMediation a notamment levé 364 MF, la market place ProXchange 230 MF, et le guide d'achats en ligne Kelkoo 200 MF. Apax Partners est le premier français en termes de montant investi via des prises de participation, qui n'ont concerné que 9 sociétés, ce qui représente un investissement moyen de 30 millions de francs par société. A l'opposé, les 31 start-up dans lesquelles la Spef (groupe Banque Populaire) a investi n'ont bénéficié en moyenne que de 6 millions de francs chacune. Ensemble, les investissements des dix premières sociétés de capital-risque représentent 59 % du total des montants investis. En moyenne, chacune d'entre elles aura investi 200 millions de francs sur le premier semestre 2000. Ce premier semestre a connu également une forte accélération en matière d'investissement des sociétés de capital-risque françaises dans des start-up européennes. Environ la moitié d'entre elles (15 sur 33) ont été actives en Europe, et 957 millions de francs ont été investis sur 42 start-up, soit des progressions importantes de respectivement 53 % et 40 % d'un semestre sur l'autre. Arrivent en tête Part'Com-In'Com (288 MF) et PAI Management (groupe Paribas, 247 MF) dans le classement par montant investis, et Viventures (10) et Sofinnova (5) dans le classement en nombre d'opérations.

Méthodologie


Créé en 1998, dans le but d'apporter une vue d'ensemble des mouvements de fonds dans le secteur de la nouvelle économie, l'indicateur Chausson Finance, publié chaque semestre, recense les sommes investies dans le capital-risque au cours des six derniers mois, le montant moyen des tours de table, le nombre de start-up financées ou encore le classement des acteurs les plus actifs. Les informations recueillies pour l'établissement de cette 4e édition, qui portent sur les six premiers mois de l'année 2000, l'ont été auprès de 33 sociétés de capital-risque françaises gérant des fonds supérieurs à 50 MF.