Mon compte Devenir membre Newsletters

Ad-Libitum favorise la requête en langage courant

Publié le par

Une nouvelle génération de moteurs de recherche fait son apparition sur Internet. Capables de comprendre non seulement les mots, mais aussi le sens des phrases, simples ou complexes, ils promettent de restituer de meilleures réponses aux requêtes des internautes, et de meilleurs taux de transformation aux sites marchands.


Rendre le commerce électronique plus efficace est l'enjeu prioritaire pour les sites marchands. Et nombreux sont les acteurs de l'Internet qui rivalisent d'ingéniosité pour concevoir des solutions améliorant l'achat en ligne. Récemment récompensée par Capital IT, la société Ad-Libitum vient de mettre au point un "robot" de recherche intelligente permettant aux internautes de formuler leurs requêtes en "texte libre", autrement dit, en langage courant, pour obtenir rapidement des sites marchands les réponses les plus proches de leurs besoins. Conçu sur le principe de la modélisation graphique des marchés verticaux, la technologie Ad-Libitum est capable d'englober toutes les catégories de sites (portails, moteurs de recherche, places de marché) et de répondre à toute formulation de requête. Grâce à son socle sémantique, le robot analyse non seulement les mots, mais aussi le sens des phrases et interprète les requêtes les plus simples, comme "Je cherche une maison avec piscine proche de la plage", mais également les plus détaillées, telles que "Je cherche un onduleur tension d'entrée 44-60V DC ; intensité d'entrée nominale 11-8 ADC ; Réinjections conformes à la courbe CENT : KAX 9516". Ces surprenantes performances émanent d'un principe de fonctionnement très différent de celui des moteurs de recherche classiques, basés pour la plupart sur une approche probabiliste et fonctionnant par mots-clés. Le robot d'Ad-Libitum s'appuie, en revanche, sur l'indexation de la base de données produits du site pour réaliser des extractions à plat via des agents intelligents. Très pertinente pour les sites commercialisant des produits complexes nécessitant une description précise, cette technologie permet d'augmenter le taux de transformation des visites en achats et, par conséquent, le chiffre d'affaires du site.

Trois formules commerciales distinctes


Lancée en janvier 2001, Ad-Libitum compte déjà une grosse dizaine de clients, comme Bertrand Vacances, France Hôtel Réservation, Ismap, Abritel et 15-25ans.com. Le business modèle de la société repose sur trois formules commerciales distinctes : la vente locative du robot pour un loyer annuel de 300 000 francs, s'adressant à tout type de site à offre produit ; la rémunération au clic des utilisateurs du robot incrusté en marque blanche au sein d'une plate-forme fédératrice de plusieurs sites ; enfin, la vente de la technologie, au prix de 500 000 euros, auprès d'acteurs fortement spécialisés dans des marchés verticaux. Positionné sur le marché mondial des sites web, Ad-Libitum vise, à court terme, le segment des services à reconnaissance vocale et compte atteindre la rentabilité dès le second semestre 2002. Pour cela, la société entend poursuivre sans relâche l'amélioration de sa solution. A ce titre, elle annonce déjà la prochaine mise sur le marché d'un robot polyglotte capable de traduire en plusieurs langues les requêtes formulées par les utilisateurs étrangers, ainsi que les résultats.

Mot clés :

Nathalie Carmeni