Mon compte Devenir membre Newsletters

Arithmedia fait du "shopbot" sur mesure

Publié le par

Le moteur de comparaison de prix veut aider les sites marchands à affiner leurs stratégies e-commerce en fonction du comportement d'achat de leurs clients.


On connaissait déjà les moteurs de comparaison de prix de type Kelkoo ou Buy Central, et bien voici le premier moteur à "marque blanche", c'est-à-dire qui n'apparaît pas sous nom. Placé sur des portails ou des sites marchands affiliés, ce moteur (Arithmedia Shopping Engine) est siglé du nom des sociétés qui l'utilisent. Il collecte des informations qu'Arithmedia convertit ensuite en statistiques sur le comportement d'achat des internautes. Un site de commerce électronique peut ainsi obtenir gratuitement un reporting des performances qu'il a réalisé avec Artithmedia : panier moyen, taux de transformation, chiffre d'affaires, profils détaillé des clients, etc. « Avec ces données, les sites et les portails pourront faire des simulations : si j'augmente mon prix de vente de 5 %, quel effet cela aura-t-il sur mon panier moyen ? », détaille Maïlys Cantzler, Dg d'Arithmedia. Ces analyses permettent aux entreprises clientes de disposer de quatre niveaux d'informations : reporting, benchmarking (le marchand se positionne par rapport à son marché), analyses (pour les simulations) et études ad hoc. Le reporting sera disponible dès décembre prochain, le benchmarking en janvier 2001 et les analyses en février de l'année prochaine. Arithmedia se veut aussi un moteur de comparaison de seconde génération, car les sites marchands ne sont plus seulement classés en fonction de leurs prix de vente, mais également sur l'ensemble des services qu'ils proposent. « Nos comparaisons sont plus complètes que le seul prix, puisqu'il est possible de connaître le délai de livraison du produit, sa disponibilité ou encore le coût de la livraison. L'internaute peut trier les cybermarchands selon ses propres critères », ajoute Maïlys Cantzler. Les logiciels développés pour effectuer ces calculs sont propriétaires. Le moteur de comparaison a été construit avec CD Tel et la base de données avec Systema. Arithmedia se dit déterminé à effectuer des tests sur les offres des marchands pour que l'internaute ne soit pas floué par de fausses promesses. La société compte bien surpasser le taux de transformation des moteurs de recherche actuels, qui serait de 3 %, contre 1,2 % pour les sites web transactionnels, selon le Benchmark Group.

Des avantages qui se paient assez cher


La facturation de ces services est multiple. D'abord un abonnement mensuel, compris entre 7 500 et 12 500 francs selon la taille du site client. Pour Arithmedia Shopping Engine, un coût au clic de 2 à 8 francs, plus un pourcentage sur les ventes générées entre 3 et 5 %. Parmi les sites et portails qui se sont déjà affiliés à Arithmedia, se côtoient Webfaster, legratuit.com ou MusicActu pour les portails, et Dvdzone2, Wineandco et Booston pour les sites marchands. Fondée en février dernier, Arithmedia a récemment levé 18 millions de francs, dont 15 MF auprès de EI Capital et 3 MF auprès de business angels. Confiante dans son modèle économique, l'entreprise compte bien se développer en Europe et prévoit une implantation dans cinq pays européen d'ici fin 2001.