Mon compte Devenir membre Newsletters

Atlas Commerce veut améliorer la supply chain

Publié le par

Atlas Commerce, éditeur de logiciels pour la supply chain d'origine américaine, arrive en France avec, dans ses bagages, son produit phare : Atlas Metaprise Software.


Cette solution est destinée à faciliter les échanges avec tous les acteurs d'une chaîne logistique : fournisseurs, distributeurs, mais aussi assembleurs, sous-traitants, transporteurs. Les informations échangées entre l'ensemble de ces acteurs créent un "e-Hub" qui renforce la coordination entre tous les maillons de la chaîne d'approvisionnement. Le logiciel est totalement Internet, ce qui veut dire qu'aucune intégration n'est nécessaire. Atlas Commerce propose trois possibilités d'hébergement : sur les serveurs de la société, aux Etats-Unis (Pennsylvanie) ; sur un serveur en France, ou à Londres, pour les clients européens ; sur le serveur du client lui-même. « L'implantation peut se faire en 30 jours/hommes », affirme Jacques Foray, directeur marketing et communication. L'éditeur cible les 2 000 plus grands comptes français et se pose en alternative des fameuses places de marché électroniques. Le coût de la solution varie de 500 000 euros (environ 3,30 MF) à un million d'euros (environ 6,50 MF). Ce prix comprend l'implantation du logiciel, sa mise en place, l'étude de flux et le modèle de réponse. A ce coût fixe s'ajoute un abonnement mensuel qui est calculé selon trois paramètres : le volume des transactions effectuées, le nombre de machines concernées, le nombre d'utilisateurs. Une offre dite de "prélancement" à 100 000 euros permet de tester en grandeur nature le logiciel, mais sans que celui-ci soit relié à un ERP. Pour rentabiliser ces sommes, le client peut faire baisser le prix des matières premières de ses fournisseurs aval, mais aussi en réduisant le nombre de ses collaborateurs et en augmentant sa rentabilité. En France, où l'éditeur vient de s'installer avec une petite équipe, Atlas Commerce prévoit une dizaine de lancements cet automne. Parmi ses clients Hewlett Packard est venu trouver Atlas Commerce parce qu'il n'avait aucune visibilité sur le fabricant de coques pour ses micro-ordinateurs. Grâce à Atlas Metaprise Software, HP a pu se connecter directement sur le fournisseur de résine (filiale de General Electric), et réguler ainsi le rythme des stocks de son fournisseur de coques.