Mon compte Devenir membre Newsletters

Au sommet

Publié le par

@ A. Olszak

Le numérique était au sommet, avec la tenue pour la première fois du e-G8, le 24 mai dernier, dans les jardins des Tuileries, à Paris. Un véritable symbole. Organisée par Publicis, en 6 semaines seulement, cette manifestation mise sur pied pour le compte de l'Etat français, avec «des sponsors et des financements privés» souligne un communiqué, a rassemblé les patrons les plus emblématiques de la Net économie. Parmi eux, Mark Zuckerberg, l'inventeur de Facebook, Vinton Cerf, le co-inventeur d'Internet, Xavier Niel, le patron de Free, pour ne citer qu'eux au milieu d'un parterre de personnalités de l'économie numérique. Et, pourtant, dans la course au développement de l'économie numérique, la France reste encore loin derrière certains pays moteurs. « Il faut mettre en place une dynamique en France qui permette de créer de l'emploi dans ce secteur », soulignait, en marge du e-G8, sur les ondes de France Info, Gilles Babinet, président du tout nouveau Conseil national du numérique. Des passerelles plus nombreuses entre universités, entreprises et recherche font encore, aujourd'hui, cruellement défaut. Quant à la couverture du territoire français en haut débit, elle reste encore très inégale (voire inégalitaire?), selon les régions françaises. Enfin, autre point sensible parmi ceux discutés à l'occasion du e-G8, les projets de réglementation de la Toile. Si tous les acteurs s'entendent sur la nécessité de définir des règles du jeu, tous s'accordent aussi pour dire que trop de légifération pourrait enrayer la belle dynamique du Web.

Selon une étude menée par Coe-Rexecode en mai 2011, l'Europe continentale est nettement en décalage par rapport aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. D'ailleurs, selon la même source, la part de l'économie numérique dans le PIB de ces pays atteindrait 4,7 % pour la France, contre 7,3 % pour les Etats-Unis et 6,7 % pour le Royaume-Uni. Au-delà du symbole, du chemin reste donc encore à parcourir.

Martine Fuxa, rédactrice en chef mfuxa@editialis.fr