Mon compte Devenir membre Newsletters

BDV.fr géolocalise les internautes

Publié le par

La toute nouvelle version du portail du voyagiste en ligne Bourse des Voyages propose une offre personnalisée grâce à la géolocalisation des internautes. Objectif: augmenter le taux de transformation.

L'agence de voyages en ligne BDV a toujours innové. Par nécessité. Disposant de peu de fonds propres, elle arrive ainsi à se distinguer des grandes entreprises concurrentes très présentes sur ce marché. Il y a dix ans, la PME naissait et commercialisait sur le Minitel l'une des premières offres de voyages en vente à distance. Elle lançait son premier site internet marchand dès 1993, En 2000, elle publiait ses bons plans sur les téléphones mobiles via son service Wap, Et tout dernièrement, au mois de juin, à l'occasion de la refonte complète de son portail BDV.fr, elle a intégré une nouvelle fonctionnalité permettant d'identifier le lieu où se connecte l'internaute à la recherche d'un voyage ou d'un simple vol.

L'agence arrive ainsi à proposer une offre de proximité. Plus besoin de cliquer plusieurs fois et d'ouvrir de nombreuses pages pour arriver aux départs de l'aéroport ou de la gare la plus proche. L'internaute est zappeur. En lui offrant un service plus personnalisé, Bourse des Voyages retient davantage son attention. Et augmente son taux de transformation, «Contacter un prospect qualifié sur le Web coûte plusieurs dizaines d'euros. Ce prix de recru tement ne cesse de croître alors que notre taux de commission reste stable. En personnalisant nos offres grâce à la géolocalisation, nous comptons améliorer notre taux de retours», souligne Fabrice Dariot, p-dg de Bourse des Voyages. Pour le site, en effet, l'objectif est d'accroître ce taux de 50% dans les meilleurs délais.

La nouvelle charte graphique de BDV.fr donne une meilleure lisibilité des offres avec un accès direct aux information selés et un processus de réservation simple.

La nouvelle charte graphique de BDV.fr donne une meilleure lisibilité des offres avec un accès direct aux information selés et un processus de réservation simple.

Une localisation via l'adresse IP

 

Et l'idée de faîne appel à la localisation géographique de ses visiteurs est partie d'un simple constat, à savoir que le lieu de départ compte autant que celui de destination. Les offres qui s'affichent sur la page d'accueil sont personnalisées. Elles mettent en avant les bonnes affaires aux départs des villes de la région d'où l'internaute lance sa recherche. Sa localisation est ainsi identifiée automatiquement par son adresse IP et non pas par une déclaration enregistrée au préalable ou par la prise en compte de ses précédents achats. Un procédé qui donne à l'agence de voyages en ligne une longueur d'avance sur ses concurrents.

BDV personnalise ses offres selon cinq régions qui reprennent le découpage de France Télécom (Ile-de- France, Nord-Est, Nord-Ouest, Sud- Est Sud-Ouest) . Aussi, les départs de Lille et de Nantes sont-ils encore affichés sur la même page d'accueil le ciblage n'étant pas encore assez fin, «Nous allons progressivement améliorer le système. Affiner la localisation de l'internaute ne pose aucun problème technique, explique Fabrice Dariot. En revanche, construire des offres personnalisées prend beaucoup de temps et nécessite de travailler avec un grand nombre de voyagistes locaux. Nous sommes contraints d'avancer par étape. Notre objectif est de descendre prochainement à l'échelle départementale.» Mais déjà, BDV donne aux internautes des informations intéressantes sur des voyages dont ils ignoraient sans doute l'existence. Apprendre, sur sa page d'accueil, qu'il existe par exemple deux rotations annuelles de charters entre Deauville et Casablanca peut donner aux internautes l'envie de voyager sur cette liaison...

Quant au lancement du nouveau service, il ne s'accompagne pas d'un plan médias particulier, en dehors des publicités en ligne habituelles. BDV ne cherche pas à accroître son image mais à capter davantage les internautes. Aussi, le site a-t-il fait porter ses efforts sur le référencement naturel. «Nous avons construit le portail de manière à le rendre exploitable par les moteurs de recherche et à faciliter leur travail d'indexation, Nous nous sommes donc adaptés au langage des moteurs et nous améliorons notre visibilité», explique Fabrice Dariot.

En 2007, BDV devrait atteindre entre 30 et 35 millions d'euros de volume d'affaires, contre moins de 30 millions en 2006. Avec plus de 2 000 voyages, 500 destinations dans le monde et 50 nouvelles offres chaque jour, BDV.fr offre aux 400 000 visiteurs uniques enregistrés mensuellement une offre complète dans le secteur de l'e-tourisme.

Fabrice Duriot (BDV):

«Nous cherchons toujours à innover mais sur des solutions nous garantissant des retombées commerciales Importantes.»