Mon compte Devenir membre Newsletters

BEST OF

Publié le par

@ Fotolia/Nmedia

L'e-commerce poursuit son ascension malgré la crise

En 2009, 25 milliards d'euros ont été dépensés sur Internet, selon une étude publiée par la Fevad et le secrétariat d'Etat chargé du Commerce, des Services et de la Consommation, soit une hausse de 26 % par rapport à l'année dernière. Sans réelle surprise, la période de Noël (de novembre à décembre) a été particulièrement bénéfique puisqu'elle représente un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros. Reflet de la concentration du secteur autour de quelques gros acteurs, 37 sites web ont engrangé plus du tiers des 25 milliards d'euros dépensés. Parmi eux : 3Suisses.fr, AccorHotels.com, Alapage.com, Camif.fr, Darty.com, Fnac.com, RueDuCommerce.fr...

Concernant la typologie des cyberacheteurs, la plus forte progression enregistrée est celle des femmes. C'est ce que révèle le baromètre trimestriel de l'e-commerce réalisé par Médiamétrie et rendu public le 2 février dernier. Elles sont en effet 16 % de plus par rapport à 2008 à effectuer leurs achats sur le Net Enfin, au cours des 12 derniers mois, le nombre d'e-commerçants a franchi un nouveau record. En effet, 64 100 sites marchands actifs ont été recensés, soit une progression de 35 % par rapport à 2008.

88 MILLIONS

C'est le nombre d acheteurs en ligne en Chine, en 2009 L'e-commerce y atteint environ 325 milliards d'euros pour 384 millions d'internautes.

Source : CNNIC, décembre 2009, et Iresearch

GUERLAIN REMPORTE LE TROPHEE QUALIWEB

L'Institut Cocedal Conseil a organisé, le 10 février dernier, la 12e édition des Trophées Qualiweb qui récompensent les entreprises pour leur relation client en ligne. Cette année, Guerlain a remporté la première place dans la catégorie Beauté Cosmétique, mais se place également en tête de l'ensemble des sites des 17 secteurs testés, avec 97 points sur 100. En deuxième et troisième places du palmarès général, Nespresso et Daniel Jouvance obtiennent respectivement 93,5 et 92,5 sur 100.

Pour tester les marques, l'institut Cocedal Conseil a mis en place cinq scénarios d'e-mails-mystères pour chaque entreprise, au cours du dernier trimestre 2009. Les résultats portaient notamment sur le délai de réponse, la qualité de la réponse ou encore la visibilité de la rubrique contact. Cette année, l'enquête révèle une amélioration de la gestion des e-mails. En 2009, le taux de réponse a atteint jusqu'à 73 % pour les réclamations. Un bémol tout de même : pas moins de 22 % des entreprises sondées accusent réception du mail, promettent de répondre et ne se manifestent plus par la suite.

MEETIC ET MATCH.COM S'ASSOCIENT POUR SEDUIRE L'AMÉRIQUE LATINE

Meetic et Match.com, les deux acteurs majeurs de la rencontre en ligne, ont créé une joint-venture pour leur développement en Amérique latine. Ils apporteront, au sein d'une nouvelle entité commune, leurs activités respectives sur le continent sud-américain : le site brésilien ParPerfeito détenu par Meetic et les activités de Match.com dans les autres pays d'Amérique latine et d'Amérique du Sud. Les deux sites détiendront chacun 50 % des intérêts économiques de la société et Match.com en contrôlera les opérations. Meetic, pour sa part, annonce avoir perçu un montant de 3 millions de dollars en numéraire à la réalisation de l'opération, conclue au premier trimestre 2010.

MONSIEURGOLF.COM 300 000 EUROS

Pour développer son activité et sa notoriété ainsi que financer le déploiement des relations avec ses clubs partenaires, le site Monsieurgolf.com a levé 300 000 euros auprès de business angels. Signée le 20 janvier dernier, l'opération réalisée par le distributeur internet de matériel et accessoires de golf de grandes marques a mobilisé exclusivement des membres du réseau Paris Business Angels. Ce dernier a été élu meilleur réseau de business angels de l'année en Europe par l'European Trade Association for Business Angels (EBAN).

Babeldoor.com, une porte ouverte sur la collecte de financements

Vous avez un projet mais pas de financements pour le concrétiser ? Rendez-vous sur le site Babeldoor.com. Il s'agit d'une plateforme de financement participatif sur laquelle artistes, musiciens, écrivains mais aussi voyageurs, explorateurs ou encore inventeurs et passionnés peuvent déposer une présentation de leur projet afin de mobiliser des fonds. Chaque porteur de projet sélectionné dispose d'un délai de 100 jours maximum pour fédérer son réseau d'internautes et ainsi collecter la somme dont il a besoin pour réaliser son objectif. la participation financière débute à 5 euros et les collectes ne sont réussies que si l'objectif minimal est atteint avant l'expiration du délai imparti. En cas d'échec, toutes les participations sont aussitôt annulées : les donateurs ne sont donc pas débités. En échange des fonds versés, chaque contributeur se voit proposer des contreparties telles que des invitations, des photos, des oeuvres, des créations, des goodies...

La mesure de l'audience de l'internet mobile arrive en France

L'Association française du multimédia mobile (AFMM), les opérateurs mobiles (SFR, orange et Bouygues telecom), Médiamétrie et l'ensemble des acteurs du marché publicitaire ont défini conjointement le dispositif et la méthode de la mesure de l'audience de l'Internet mobile. Selon Médiamétrie- Nielsen (juillet-septembre 2009), 11,8 millions de personnes (sur 44,6 millions d'utilisateurs de téléphone mobile) se connectent à Internet depuis leur mobile, chiffre en constante progression. la mesure couvrira l'intégralité des connexions à l'Internet mobile et aux applications mobiles des mobinautes, les données étant transmises de façon anonyme à Médiamétrie par les opérateurs. Concrètement, la qualification de l'audience sera réalisée à partir d'un panel de 10 000 mobinautes, en cours de constitution. les indicateurs retenus permettront d'effectuer des rapprochements avec la mesure de l'Internet «fixe». Ce dispositif est conforme aux recommandations de la GSMA (association internationale réunissant près de 800 opérateurs mobiles et 200 grandes entreprises du secteur des télécoms mobiles) au niveau international. Des mesures similaires ont d'ailleurs été lancées en Allemagne et au Royaume-Uni. les résultats seront disponibles en octobre 2010 et couvriront l'ensemble du troisième trimestre ; les premiers résultats tests étant prévus pour la fin du premier semestre. A noter que Médiamétrie et l'AFMM publieront un livre Blanc sur la mesure d'audience de l'Internet mobile au printemps 2010.

Leetchi.com, site d'achat groupé, annonce une levée de fonds de plusieurs centaines de milliers d'euros

Afin d'accélérer son développement en France, la start-up Leetchi.com lève des fonds (le montant exact est encore confidentiel) auprès de 360 Capital Partners et de Kima Ventures. Leetchi.com est un service web, gratuit et sécurisé, qui permet aux particuliers de créer des «cagnottes» afin de réaliser un achat à plusieurs. Fondé par Céline Lazorthes en novembre 2009, accompagnée par Jérémie Berrebi (fondateur de Net2one et Zlio.com) et Oleg Tschelztoff (cofondateur d'Amen et CEO de Fotolia), Leetchi.com annonce déjà la création de 350 cagnottes.

@ Fotolia/argus et Nik Frey

LA PUBLICITE EN LIGNE EPARGNEE PAR LA CRISE

Les résultats du baromètre IAB-SRI réalisé par Kantar Media, publiés le 8 février dernier, sont sans appel : la publicité plurimédia est impactée par la crise. Plus de 25 milliards d?euros bruts y ont été investis en 2009, soit une progression d?à peine 1,4 % par rapport à l'année dernière. La publicité sur Internet, pour sa part, s'en sort plutôt bien puisqu'elle a progressé de 8,2 % pour s'établir à 3,9 milliards d'euros. «Cela prouve que les investisseurs disposaient de réserves budgétaires», explique Eric Trousset, directeur marketing de Kantar Média. Tous médias confondus, le portefeuille d'annonceurs a diminué de 43 %. Mais sur la seule manne de la publicité en ligne, leur nombre est resté quasi stable (- 0,5 %), à 4 735. Parmi eux, seuls 1 789 annonceurs communiquent uniquement par Internet, soit 10 % des investissements publicitaires globaux. A contrario, d'autres multiplient les supports. Tels Burberry ou Kenzo Couture qui ont opté pour des campagnes combinant Internet et presse, ou Uniqlo et Longchamp qui ont communiqué par Internet, en télévision et en presse. Enfin, la combinaison Internet, presse et publicité extérieure a plutôt été privilégiée par le secteur de la distribution (Monoprix, Nocibé...).

MICROSOFT E T YAHOO ! CONFIRMENT LEUR ALLIANCE

Le ministère américain de la Justice et la Commission européenne ont donné leur feu vert (sans restriction), pour la mutualisation des activités de recherche en ligne de Microsoft et Yahoo !. Leur partenariat prévoit la migration vers Microsoft des plateformes payantes et algorithmiques de Yahoo ! Search, Yahoo ! devenant la régie exclusive des annonceurs achetant des liens sponsorisés «premium» aux deux sociétés. Selon les termes de l'accord annoncé fin juillet 2009, Microsoft fournira les mêmes listes de résultats de recherche que celles disponibles sur Bing. Yahoo !, pour sa part, axera sa démarche sur l'innovation et la personnalisation des contenus à travers trois points-clés : l'intégration de contenu du portail Yahoo !, l'organisation conviviale des informations par thématiques-clés et le développement de nouveaux outils pour personnaliser la navigation. Les deux sociétés continueront de développer des expériences nouvelles, animées par un seul et même objectif : accroître leur audience, l'implication de leurs internautes et le nombre de clics. La transition auprès de tous les clients et partenaires à l'échelle mondiale devrait être terminée début 2012.

168 EUROS

C'EST LE BUDGET MOYEN C ONSACRE AUX CYBERSOLDES, EVALUE PAR LA FEVAD ET DIRECPANEL SELON L'ETUDE SARENZA.COM/OPINIONWAY, 22 % DES FRANÇAIS DISPOSENT D'UN BUDGET SOLDES COMPRIS ENTRE 300 ET PLUS DE 1 000 EUROS ; 43 % COMPRIS ENTRE 100 ET 300 EUROS ET 34 % INFERIEUR OU EGAL A 100 EUROS.

Interview DE PATRICIA CRAIGNOU, DIRECTRICE MARKETING DU SALON
«MD Expo met l'accent sur les innovations multicanal»

Cette année, MD expo, qui a lieu du 30 mars au 1er avril à paris expo, porte de Versailles, se réinvente et mise sur quatre secteurs : les bases de données/connaissance client, le média courrier, l'e-marketing et le mobile marketing. Patricia Craignou, directrice marketing du salon, présente cette nouvelle offre.
Pour son édition 2010, MD expo a adopté un positionnement multicanal. Pouvez-vous nous expliquer ce choix ? Patricia craignou : Nous avons voulu clarifier l'offre et mieux valoriser l'ensemble des composantes du marketing direct actuel. Depuis le lancement de MD Expo en 2003, le marketing direct a fortement évolué, notamment par le biais d'Internet et des téléphones mobiles. Aujourd'hui, il utilise tous les médias susceptibles de faciliter la communication en direct, la personnalisation et l'interactivité. Au cours des éditions précédentes, nous avions déjà traité de ces différents canaux de communication. Cette année, nous allons mettre l'accent sur les solutions et les innovations multicanal. Nous voulons offrir une vision à 360° des canaux de communication et permettre aux visiteurs de trouver le bon mix entre le courrier, le «e» et le mobile, en plein développement.


Allez-vous élargir les typologies d'exposants ? MD Expo devrait effectivement accueillir de nouveaux exposants. Sur le marché de la téléphonie mobile, par exemple, certaines entreprises se sentent mieux valorisées par notre nouvelle organisation. Sur le marché du courrier et de l'imprimé, on s'attend aussi à ce que de nouveaux acteurs participent et que d'autres reviennent, tout simplement parce que nous avons créé un espace «Média Courrier». Malheureusement, le contexte économique étant difficile, il est probable que l'on reste sur les profils et le périmètre de l'édition précédente, soit 150 exposants.


Quels seront les grands thèmes des conférences de l'édition 2010 ?
Nous ne manquons pas de sujets car les évolutions sont très rapides, tant en termes de technologies que de problématiques d'entreprise. Mais quelques thèmes se dégagent. Ainsi, le média courrier, qui revient en force, sera mis à l'honneur. Il existe, en effet, toute une discussion autour du retour sur investissement, qui semble parfois plus favorable aux courriers papier qu'aux e-mails, dont la délivrabilité n'est pas toujours garantie. les avancées de la téléphonie mobile et ses apports au MD seront décortiqués. Les questions de convergence, c'est-à-dire d'interaction et de complémentarité des différents canaux de communication, jusque dans les points de vente réels et virtuels, seront largement débattues. Elles sont en effet primordiales dans le déploiement des campagnes multicanal. Il sera également question de mesure de performance et de ciblage comportemental autour des bases de données, d'utilisation des réseaux sociaux sur le Web pour optimiser les actions de marketing direct, de règles de protection de données et de déontologie, de développement durable...

Un espace dédié à la vente en ligne

E-retail s'associe au salon MD expo cette année pour proposer aux entreprises d'aller plus loin dans leurs objectifs de vente. ce nouvel espace, dédié aux acteurs de la vente en ligne menant des stratégies multicanal, complète l'offre du salon marketing point de vente. son objectif : offrir aux directions générales, marketing, communication et achats des solutions complètes pour faire converger points de vente virtuel et physique.

Qui sont les visiteurs de MD Expo ?

Profil des visiteurs lors de la 1re édition des «Journées du marketing et de la communication», en 2009, regroupant les salons MD Expo, E-retail, Marketing Point de vente, Marketing et Communication par l'objet.