Mon compte Devenir membre Newsletters

BEST OF

Publié le par

8,6 MILLIARDS DE DOLLARS

C'EST LE MONTANT DES REVENUS QUE DEVRAIT GENERER LA MUSIQUE EN LIGNE AU NIVEAU MONDIAL CETTE ANNEE. SOIT UNE PROGRESSION DE 17,8 % PAR RAPPORT A 2011. LES RESULTATS DU SECTEUR SONT TIRES PAR LE DEVELOPPEMENT DE LA MUSIQUE A ECOUTER EN STREAMING.

Source: Strategy Analytics

DIXONS RETAIL PREND LES COMMANDES DE PIXMANIA

Le webmarchand français perd un autre de ses champions. Pixmania, le multispécialiste fondé par deux figures fraternelles et emblématiques de l'e-commerce, Jean-Emile et Steve Rosenblum, appartient désormais à 99 % à la société britannique Dixons Retail. Le distributeur de produits électroniques détenait déjà 77 % du capital. Les 22 % récemment acquis lui ont coûté 10 millions d'euros. Pixmania a réalisé en 201 1 un chiffre d'affaires de plus de 840 millions d'euros, en baisse de 10 % par rapport à l'année précédente. Mais selon le p-dg de Dixons Retail, Sebastian James, « la société résiste bien face à des difficultés de marché. Ce rachat nous permettra de gérer Pixmania en cohérence avec la stratégie globale du groupe et de prendre les mesures nécessaires afin d'en améliorer la performance ».

APP-SHOP, LE MAGASIN D'APPLICATIONS D'AMAZON, S'IMPLANTE EN FRANCE

Le géant de l'e-commerce américain vient de lancer son magasin d'application dans cinq pays i européens, dont la France. Une I brique de plus dans l'édifice d'Amazon qui a déjà fait ses I preuves aux Etats-Unis. Le temps I où Apple régnait en maître sur le I marché des magasins d'applications n'est plus. Google Play et le Marketplace de Microsoft sont ses principaux concurrents, tout comme Facebook, qui s'est lancé plus récemment, sur ce créneau. Baptisé App-Shop, le magasin d'applications d'Amazon est opérationnel aux Etats-Unis depuis plus d'un an. « Les consommateurs américains ont acheté des millions d'applications depuis le lancement de l'App-Shop aux Etats-Unis. Nous avons de très bons retours sur ses fonctionnalités et notamment sur l'application gratuite du jour », souligne Jim Adkins, vice- président de l'app store d'Amazon. La France n'échappera pas à la règle avec, chaque jour, la mise en avant d'une application mobile gratuite. Un moyen d'acquérir des utilisateurs tout en se différenciant des concurrents. Cette initiative démontre la volonté d'Amazon de diversifier ses activités et ses services aux internautes. Le mastodonte de la distribution de produits culturels sur Internet - 13,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires au premier semestre 2012, en hausse de 34 % - commercialise également une liseuse électronique et propose une offre cloud grand public. Il y a moins d'un an, il a lancé sa propre tablette, la Kindle Fire, qui détiendrait déjà 22 % des parts du marché des tablettes aux Etats-Unis.

Criteo signe un accord stratégique avec Yahoo! Japon

Acteur majeur de la publicité display à la performance, Criteo a signé un partenariat stratégique avec Yahoo! Japon. Cet accord associe de manière unique l'inventaire premium de Yahoo! Japon à la solution de display au CPC (coût par clic) de Criteo. C'est la première fois en 16 ans que Yahoo! Japon permet à un acteur tiers de monétiser son inventaire destiné au display personnalisé. Partenaire exclusif, Criteo permettra aux annonceurs de toucher leurs clients au moyen de bannières publicitaires personnalisées au CPC et non au CPM (coût pour mille impressions). Ainsi, les annonceurs pourront bénéficier de la solution Criteo pour accéder aux milliards d'impressions diffusées chaque mois sur les meilleurs sites d'actualité, de divertissement et d'information du Japon:

Yahoo! News, Yahoo! Sports, Yahoo! Finance et Yahoo! Knowledge Search.

LINKEDIN ADS SE MET AU FRANCAIS

Depuis 2003, LinkedIn met en relation les professionnels du monde entier. Ses 175 millions de membres en font le plus grand réseau professionnel existant sur Internet. Pour exister, la société s'appuie sur différents business models, qui génèrent des revenus issus des souscriptions des membres, de solutions marketing ou des offres d'emploi. Parmi les services payants proposés figure LinkedIn Ads, une solution de publicité en libre-service servant à créer et à placer des publicités sur les pages les plus consultées du réseau social professionnel. A ce jour, cette offre existait uniquement en anglais. Depuis le 29 août, l'entreprise la propose en 17 nouvelles languesTchèque, néerlandais, allemand, indonésien, italien, japonais, coréen, malais, norvégien, polonais, portugais, roumain, russe, espagnol, suédois, turc et français., et notamment en français. « L'arrivée de LinkedIn Ads en français permettra aux annonceurs français d'interagir de manière plus efficace », explique Prune Nouvion, directrice commerciale marketing solutions en France. Les annonceurs tricolores intéressés pourront cibler les membres susceptibles d'acheter leurs produits ou leurs services par fonction, par entreprise ou groupe LinkedIn, selon leur situation géographique, l'industrie concernée, la taille de leur entreprise, l'âge et le sexe.

Editialis présente son catalogue de formations 2012-2013

Le groupe Editialis (Marketing Magazine, Relation Client, Action Commerciale, E-commerce, Chef d'Entreprise... ) lance son catalogue de formations destinées aux métiers du marketing et de la relation client A l'heure où tous les métiers connaissent des mutations profondes, il est crucial pour les entreprises de faire partager à leurs équipes les nouveaux enjeux (économiques, sociaux, technologiques), de leur donner de nouveaux outils et d'adapter leurs savoir-faire. Réalisées et animées par des professionnels au contact direct des entreprises, les sessions de formation de deux jours, aux thèmes tels que «Comment bien gérer les relations avec votre agence de communication», «Optimisez votre relation client par l'innovation et les nouvelles technologies» ou encore «Réussir sa stratégie de marque sur Internet» , mixent approche théorique et cas pratiques. Le groupe Editialis exerce dans les secteurs de l'information professionnelle plurimédia (Editialis Médias) et de la communication corporate (Editialis Factory). Il emploie près de 100 salariés, pour un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros en 2011.

13%

C'EST LA BAISSE DU PRIX MOYEN DES TABLETTES EN 2012 PAR RAPPORT A 2011. EN FRANCE, D'ICI A LA FIN 2012, 3,4 MILLIONS DE TABLETTES DEVRAIENT ETRE ECOULEES ALORS QUE LES ORDINATEURS DEVRAIENT CONNAITRE UNE CHUTE DES VENTES DE L'ORDRE DE 12 %.

Source: cabinet GfK

OOGARDEN.COM clôture un tour de table de 4,1 millions d'euros

La société OOGarden.com, spécialisée dans la vente de produits de jardin et d'extérieur, a bouclé son tour de table de 4,1 millions d'euros en levant 2 millions d'euros auprès de Sofi mac Partners, société d'investissement installée en Rhône-Alpes. Cette levée de fonds s'ajoute à celle de 2,1 millions d'euros effectuée en début d'année auprès d'Aquasourca. L'opération vise à accélérer les ventes en France et en Europe grâce à l'ouverture d'espaces clients supplémentaires. L'entreprise s'inscrit dans une stratégie de vente multicanal. OOGarden.com commercialise ses produits via un site web d'une part, et des boutiques physiques d'autre part. Un concept «Web to store», en somme. Le réseau physique offre des services supplémentaires aux clients, comme l'exposition de produits de saison, des conseils personnalisés, le retrait des commandes passées sur le site internet et un espace dédié au service après-vente. Depuis sa création, OOGarden.com a généré une croissance annuelle à trois chiffres, pour atteindre un chiffre d'affaires de près de 20 millions d'euros en 2011.

22,4%

LE TELEVISEUR CONNECTE SEDUIT LES FRANCAIS. 23% DES MODELES VENDUS DANS L'HEXAGONE AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2012 ETAIENT DES «SMART TV». ENVIRON 745 000 DE CES POSTES EQUIPES POUR RALLIER INTERNET ONT TROUVE ACQUEREUR DURANT CETTE PERIODE AU COURS DE LAQUELLE 3,3 MILLIONS DE TELEVISEURS ONT ETE COMMERCIALISES. SUR UNE ANNEE, LES VENTES DE SMART TV ONT AINSI ENREGISTRE UNE CROISSANCE DE 22,4%, POUR UN CHIFFRE D'AFFAIRES ESTIME A 622 MILLIONS D'EUROS, EN HAUSSE DE 44%. CES BONS RESULTATS INTERVIENNENT ALORS QUE LE MARCHE DU TELEVISEUR A RECULE DE 22 % AU PREMIER SEMESTRE.

Source: cabinet GfK

DIX COMPARATEURS DE PRIX RENOUVELLENT LEUR LABEL DE QUALITE

Dix sites comparateurs viennent d'obtenir le renouvellement de leur label de qualité au terme d'un audit de contrôle annuel réalisé par le cabinet Ernst & Young. Cinq d'entre eux passent cet audit avec succès pour la quatrième fois. Cette validation confirme que ces sites ont respecté leurs engagements liés à la Charte comparateurs, garantissant l'actualisation des informations, la transparence des modes de classement utilisés, ainsi qu'une information complète sur les prestations proposées par les sites marchands (garantie, délais de livraison, etc.). Tout internaute peut s'assurer de la validité du label d'un site comparateur en cliquant sur le logo Charte comparateurs affiché sur les portails qui en bénéficient Les dix comparateurs de prix en question sont: AcheterFacile, EasyVoyage, Alibabuy Lesfurets, LeGuide, Kelkoo, Voyagermoinscher, Billetmoinscher, Anyresa et Shopping.

LE B TO B, UN MARCHE TRES CONTRASTE

L'e-commerce B to B est un marché hétérogène, où coexistent des concepts très divers. A l'occasion de la publication d'un livre blanc de l'Acsel sur le sujet, et dans le cadre du salon ECommerce Paris 2012, des acteurs du secteur ont apporté leur éclairage. Premier constat, celui des disparités de développement. D'après Géraldine Teboul, directrice marketing chez Hybris, « les pays nordiques, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Angleterre sont très en avance sur la France. » Une différence en partie culturelle, due aussi à une prise de conscience plus tardive de l'importance que revêt Internet pour la vente B to B. Le constat est partagé par Stéphane Clarion, directeur e-commerce chez Rexel, distributeur de matériel électrique: « En Suisse, notre niveau de vente en e-commerce B to B est de 40 %. En Europe du Sud, hormis la France, il tombe à 5 %. » Selon lui, cela s'explique par les différences de maturité technologique des électriciens. Si la France accuse un retard relatif dans l'adoption de la vente en ligne B to B, ce serait aussi une question de génération. Et ce n'est pas tout. « Il faut pouvoir apporter de la valeur ajoutée par le Web sans léser le réseau physique », note Fabrice Moncaut, directeur marketing chez Kiloutou. Le remède, selon lui: la pédagogie auprès des forces de vente, en insistant en particulier sur le fait que le site marchand n'est pas « un commercial de plus », mais un facilitateur de travail. Notamment comme support de vente, avec un catalogue produits adapté. Là encore, pas de formule magique. Certains optent pour des catalogues contenant de 50 000 à 500 000 produits, selon le pays visé ; d'autres essentialisent leur offre: « Nous proposons 45 000 références, enrichies de contenu technique, comme les fiches de sécurité », indique Antoine Revillon, responsable e-commerce chez Orexad. Ce service draine, selon lui, du trafic supplémentaire. De l'avis de tous, un site marchand B to B doit s'inscrire dans une stratégie globale. La cohérence de marque se voit si celle-ci est multicanal. Comme l'a montré, aux Etats-Unis Amazon, face à une concurrence féroce, en lançant son site B to B: Amazon Supply.

Quelles perspectives pour le T-commerce?

Le e-commerce, ou commerce sur tablette, est-il l'avenir de l'e-commerce? A cette question, Médiamétrie a apporté de nombreuses réponses lors d'une conférence sur le salon E-commerce Paris 2012. Quelques chiffres marquants pour planter le décor: 40 millions de Français ont actuellement accès à Internet, et on dénombre 21,4 millions de mobinautes pour 3,2 millions d'utilisateurs de tablettes. L'iPad représente 85 % des connexions à partir d'une tablette et 71 % des «tablonautes» ont déjà cherché des informations prix ou produit pour préparer un achat dans un magasin de leur choix. Les fonctionnalités liées à la géolocalisation sont fortement utilisées sur ce type d'appareils. Actuellement, on compte 960 000 t-acheteurs en France, soit 29 % des tablonautes, un chiffre en progression de 71 % au premier trimestre 2012. « Cette forte augmentation est liée à l'explosion de l'équipement », souligne Tiphaine Goisbeault, directrice télécoms et équipement de Médiamétrie. Autre élément important pour les acteurs du commerce en ligne: « La multiplication des points de contact place les acteurs dans une situation d'addition plutôt que de substitution», analyse Bertrand Krug, directeur mesure et efficacité on line de Médiamétrie//Netratings. 90 % des acheteurs préparent désormais leurs achats sur le Web, une proportion en progression de quatre points depuis l'an dernier. Internet, qu'il soit fixe ou mobile, s'impose dans un rôle de prescripteur d'achat quasi hégémonique. Plus étonnant, 40 % des acheteurs en magasins possesseurs d'une tablette l'ont utilisée pour préparer leur achat. La tablette, quand elle est présente au foyer, est l'outil préféré pour préparer une acquisition. Dans leurs comportements d'achat, les acheteurs sur tablettes (plus masculins, et appartenant davantage aux CSP+ que la moyenne des cyberacheteurs) sont moins chasseurs de primes. Et les taux de pénétration des catégories de produits présentent une hiérarchie très légèrement différente de celle du Web marchand. En effet, si l'e-commerce est porté par le monde des services (voyages en tête, puis services et, enfin, produits culturels), les tablonautes achètent à 20 % des produits culturels, à 18 % des services et à 13 % seulement des voyages. Dans le top 5 des audiences sur iPad réalisé par Médiamétrie, le leader est Amazon, avec 1,2 million de visiteurs uniques par mois, suivi d'eBay, de la Fnac, de Cdiscount, de Vente privée et de La Redoute, pour ne citer que les premiers.