Mon compte Devenir membre Newsletters

Bayard Presse : du corporate à l'abonnement en ligne

Publié le par

Le groupe de presse passe la vitesse supérieure dans sa stratégie on line et développe un véritable kiosque virtuel regroupant l'ensemble de ses publications.


Il aura fallu un peu plus de trois ans au groupe Bayard Presse pour prendre le virage du commerce électronique. Le groupe de presse français (La Croix, Notre temps, Eurêka, Phosphore, Pomme d'Api...) vient en effet de transformer son site corporate, bayardpresse.com, en véritable kiosque virtuel. Désormais, l'internaute peut s'abonner en ligne à la centaine de magazines français et internationaux édités par le groupe dans le monde, mais aussi à l'ensemble de sa production en termes d'édition (livres pour enfants et adultes) et de CD-Rom. Le paiement sécurisé y est assuré par la solution Sogenactif de la Société Générale. Trois raisons expliquent principalement cette nouvelle stratégie de Bayard sur le Net : le groupe est marqué par une très forte culture d'abonnement, puisqu'il compte plus de 5 millions d'abonnés dans le monde, représentant 70 % de son chiffre d'affaires. Il était donc logique de compléter les moyens de s'abonner par le canal Internet. De plus, la stature internationale du groupe, présent dans 17 pays (Bayard édite plus de magazines à l'étranger qu'en France, et compte 30 millions de lecteurs dans le monde), imposait le développement de services en ligne. Enfin, le groupe a estimé que le bon taux d'équipement en informatique de ses lecteurs (60 % des lecteurs d'Eurêka et Phosphore possèdent un ordinateur, soit le double de la population française) justifiait le développement d'un site ambitieux. Au service d'abonnement vont ainsi se greffer progressivement, au cours des trois prochains mois, des forums de discussion afin de proposer un lieu d'échanges supplémentaires entre les lecteurs et leurs magazines. Avant la fin de l'année, une version en langue anglaise devrait également voir le jour.

Cap sur la personnalisation


Mais l'évolution majeure tournera autour de la personnalisation : Bayard Presse va permettre prochainement à chaque abonné de gérer son compte (changement d'abonnement, réabonnement...) et proposera, à plus long terme, à tous ses abonnés des offres spéciales adaptées à leurs centres d'intérêt, en interfaçant sa base de données abonnés avec le site web. Bayard Presse, qui a constitué une équipe Internet de 5 personnes, affiche donc avec ce nouveau site son ambition de devenir un "acteur majeur sur le marché de l'Internet". Une ambition éditoriale mais aussi financière. Les responsables du site entendent en effet rentabiliser rapidement leur investissement, qui s'élèverait à 400 000 francs, en générant, dès la première année des ventes d'abonnements sur Internet, au moins 1 million de francs. Si l'éditeur ne souhaite pas encore communiquer le montant des premières ventes réalisées grâce au site, il indique tout de même que l'audience, qui était habituellement de 100 visites par jour, se situe depuis le lancement de la nouvelle version à hauteur de 300 visites. Un résultat encourageant à condition que le trafic se transforme en achat.

Mot clés :

Emmanuelle Bertrand