Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Boursorama assoit son crédit

Publié par le

B TO C La banque en ligne a publié ses résultats pour l'année 2009. Son modèle économique low cost séduit toujours plus de clients en France. Un développement qu'elle compte bien continuer à consolider.

  • Imprimer
Boursorama multiplie les services gratuits pour attirer de nouveaux clients.

Boursorama multiplie les services gratuits pour attirer de nouveaux clients.

Les chiffres sont là pour le prouver : Boursorama séduit toujours plus de nouveaux clients. Récemment élue «banque la moins chère» par la presse professionnelle, la banque en ligne a enregistré une augmentation du nombre d'ouvertures de comptes à vue de près de 60 % en 2009 (par rapport à 2008) . Elle a, en outre, enregistré un produit net bancaire de 200 MEuros (+ 1 %) . Et un résultat brut d'exploitation en hausse de 10 %. « Le marché de la banque en ligne va représenter entre 15 % et 20 % des comptes d'ici à 10 ans, estime Hugues le Bret, le nouveau p-dg de Boursorama. Les gens sont enfin prêts à venir sur ce type de modèle bancaire. » Et pour cause, la banque low cost se positionne justement là où les autres pèchent. En effet, 69 % des Français ne sont pas satisfaits de leur banque à cause des frais élevés (source : étude Credoc-Monabanq, janvier 2010). Selon les estimations de Boursorama, 7 % des Français changeront de banque cette année et entre 300 000 et 350 000 nouveaux comptes devraient voir le jour. « Nous voulons en capter une part significative », assure Hugues le Bret. Pour y arriver, Boursorama compte notamment sur sa stratégie marketing dont le budget sera au moins égal à celui de 2009 (18,5 MEuros). «Nous devons augmenter notre taux de notoriété spontanée pour atteindre les 5 % d'ici six mois, explique-t-il. Mais il faut aussi rassurer les clients en leur expliquant que nous sommes une banque comme les autres. » Par ailleurs, pour attirer de nouveaux clients, Boursorama multiplie les services gratuits. Récemment, la banque a développé le Money Center, un agrégateur de comptes bancaires qui permet de visualiser l'ensemble de ses comptes, de ses dépenses et de son patrimoine. L'idée ? Permettre au client de suivre dans le détail toutes ses opérations. A terme, le concept sera proposé à tous les membres du portail, avec un objectif : générer toujours plus de trafic.

François Deschamps

Sur le même sujet

Zoom sur la digitalisation des points de vente
Retail
Zoom sur la digitalisation des points de vente

Zoom sur la digitalisation des points de vente

Par Dalila Bouaziz

La digitalisation des vendeurs s'articule autour de trois grandes thématiques ROIstes : web-to-store, in-store et ship from store. Mais cette [...]

Les French Days, enfin un Black Friday à la française
Retail
Les French Days, enfin un Black Friday à la française

Les French Days, enfin un Black Friday à la française

Par Stéphanie Marius

Alors que les périodes de soldes fixes sont de plus en plus remises en question, plusieurs e-commerçants français s'unissent pour lancer une [...]