Mon compte Devenir membre Newsletters

Bravonestor fait la claque aux prix off line

Publié le par

Après les prix on line, bravonestor.com se lance dans la comparaison des prix off line. A terme, environ 400 marchands seront référencés.


"Cela coûte-t-il moins cher d'acheter sur Internet ?" Obsédés par cette question, les dirigeants du moteur de comparaison de prix bravonestor.com complètent désormais leur offre on line par une comparaison des prix off line. Pour mesurer les prix dans la distribution traditionnelle (Auchan, Carrefour, Darty, Fnac et Surcouf) et en VPC (La Redoute, Les 3 Suisses, La Camif), ils viennent de créer un Observatoire des prix. « La méthode de relevé de prix est identique à celle des instituts d'études de marché et des grandes surfaces. Tous les 15 jours, nos inspecteurs se présentent dans les enseignes concernées et relèvent les prix des produits présentés sur le site », explique Eric Perbos-Brinck, le fondateur de bravonestor.com. La première vague de relevés de prix est concentrée sur les magasins phares des enseignes d'Ile-de-France (Fnac Etoile, Auchan Velizy et Carrefour Bercy). « Les vagues suivantes couvriront un échantillonnage statistique de magasins en province afin de pouvoir répercuter d'éventuels écarts de prix. Ils devraient toutefois être minimes car les prix sont négociés par des centrales d'achats nationales. » Voilà pour le discours de la méthode.

90 000 visiteurs pour 600 000 F de communication


Pour l'utilisateur, la procédure de comparaison des prix reste identiqu... à une différence près. Après avoir sélectionné l'une des 16 catégories disponibles sur le site (films et vidéo, livres, musique, logiciels, TV, scanners, imprimantes, sites d'enchères, etc.), l'internaute a désormais le choix entre deux modes de comparaison de prix : magasins web uniquement et magasins web plus magasins traditionnels. Dans ce dernier cas, il obtient les prix, les adresses des sites ainsi que les coordonnées du magasin le plus proche de son domicile. Le tout en temps réel puisque bravonestor.com utilise la technologie du Virtual Learning Agent (VLA), développée par mySimon. L'un des atouts de cette technologie réside dans sa capacité à intégrer un nouveau marchand dans le moteur de recherche de prix en moins de 4 heures et ce, sans avoir besoin de passer un accord commercial avec le marchand. Ceci participe à la stratégie de bravonestor.com, qui ne touche aucune commission sur les achats réalisés par les internautes, mais se rémunère uniquement avec la publicité. Fin mai, Erick Perbos-Brinck misait sur le référencement de 400 sites marchands, « un nombre qui correspond sans doute à la limite des marchands pertinents ». Six mois après son lancement, le site revendique 90 000 visiteurs pour un budget communication et relation presse de 600 000 francs seulement. Alors, cela coûte-t-il finalement vraiment moins cher d'acheter sur Internet ? « En moyenne les prix se tiennent, avec un léger avantage au Net. Toutefois, dans chaque catégorie de produit, on trouve un marchand on line pratiquant des tarifs 15 à 20 % plus élevés que ses homologues off line. Et inversement. Mais une chose est sûre, les sites marchands gérés par des anciens de la grande distribution proposent des prix très compétitifs », conclut Erick Perbos-Brinck.

Mot clés : Prix |

Pauline Parson