Mon compte Devenir membre Newsletters

Bureau Veritas appose son sceau sur le Net

Publié le par

Le leader mondial de la certification qualité et de l'audit éthique propose désormais un programme international de qualité de services des sites web : Bureau Veritas Web Value.


«En l'absence de règles nationales ou internationales, les sociétés de services offrent une multitude de prestations, souvent matérialisées par un pseudo label, sans pour autant offrir une légitimité adaptée aux utilisateurs et avoir mis en place une démarche rigoureuse. Avec Bureau Veritas Web Value, les acteurs de l'Internet vont bénéficier d'une expertise indiscutable, puisque nous sommes perçus comme le standard mondial. » Guillaume Klossa, eBusiness manager du groupe en Europe, n'y va pas par quatre chemins. A l'écouter, en matière d'audit qualité, de confidentialité et de sécurité, il y aura un avant et un après Bureau Veritas Web Value sur Internet. Et il faut bien reconnaître que, venant du leader mondial de la certification qualité, fort de 11 000 salariés et qui réalise un chiffre d'affaires de 5,7 milliards de francs, la démarche apporte, a priori, un gage de confiance et de crédibilité que personne avant lui n'avait été en mesure de fournir.

Respect et valeur ajoutée


Lancé fin novembre, le programme se décompose en plusieurs étapes. Une aide à l'amélioration globale de la qualité de service, matérialisée par un diagnostic et une analyse des risques spécifiques liés à l'activité concernée, et un accompagnement tout au long de la vie du site. Une certification de service induisant un audit de certification réalisé par un corps d'auditeurs indépendants, et la délivrance du sceau Bureau Veritas Web Value. Et enfin, un suivi régulier de la certification qui, bien que délivrée pour une durée de trois ans, peut aboutir au retrait du sceau en cas de non-conformité ou de dysfonctionnement. Ce sceau pourra être affiché sur le site même et sur les supports commerciaux par les sites qui auront souscrit au programme Bureau Veritas Web Value et qui répondront aux exigences de l'audit de certification. Une dizaine de sites sont à l'heure actuelle en cours d'expertise, et Guillaume Klossa s'attend à délivrer le sceau à une quarantaine d'ici à la fin de l'année 2001. Aux vues des premières expertises menées par sa société, ce dernier estime que le principal défaut des entreprises du Net français à l'heure actuelle réside dans « leur manque d'organisation, un excès de précipitation et une manque de maîtrise des facteurs clés de succès d'une démarche e-business ». Ce nouveau programme qui, comme les précédents (Webtrust ou BetterWeb), vise à faire respecter les valeurs du Net et à apporter de la valeur ajoutée tant aux sociétés adhérentes qu'aux internautes, saura-t-il être le premier du genre à véritablement les convaincre de ses bienfaits ? Il en possède en tout cas l'envergure. (www.bureauveritaswebvalue.com)