Mon compte Devenir membre Newsletters

Business Village se transforme en centrale d'achats pour les PME

Publié le par

Prix négociés en amont, intermédiation entre clients PME et fournisseurs : Business Village élargit son offre de services aux achats courants de l'entreprise. Explications.


Filiale à 100 % de BNP Paribas, business-village.fr fait peau neuve. Depuis son lancement en septembre 1998, le site s'était positionné comme un portail de services en ligne Business to Business à destination des PME. On y trouvait des offres de traduction, de conseils, de l'information professionnelle ou bien encore des solutions de simplifications des démarches administratives. Depuis début mars, le site a enrichi son offre d'un catalogue de produits grâce à une vingtaine de partenaires parmi lesquels Compaq ou Lexmark pour l'informatique, JPG pour les fournitures de bureau, Steelcase-Strafor pour le mobilier, Amadeus pour la réservation de voyages ou encore Europcar pour la location de véhicules. Le site référence les offres et génère les commandes. En revanche, ce sont bien les fournisseurs qui assurent la facturation et la livraison. L'originalité de l'offre repose sur les prix, de 30 à 40 % moins chers que les prix publics. « Les petites entreprises ne disposent pas de la force de négociation des grandes, remarque Jean-Charles Bossard, directeur général de Business Village. Elles n'ont bien souvent pas d'acheteur en interne et n'ont pas de volumes importants d'achat. Si bien qu'un produit qui vaut par exemple 100 francs pour le grand public sera acheté à 60 francs par la grande entreprise mais à 80 F par la PME. Nous sommes maintenant en mesure de changer la donne : notre prix dans cet exemple serait de 60 à 70 francs. » Pour obtenir des tarifs avantageux auprès de ses partenaires marchands, Business Village s'est appuyé sur le groupe BNP Paribas, dont les achats représentent en France 30 milliards de francs. Les acheteurs de la société mère négocient ainsi en amont pour les prospects et clients de sa filiale.

Un positionnement renforcé


Cette astuce permet au site de proposer une offre séduisante. Et de renforcer son positionnement d'intermédiaire entre les PME visées et des offres de services et de produits multiples. Les offres sont en effet réservées aux membres du site. Pour acheter sur Business Village, il faut auparavant s'acquitter d'une cotisation mensuelle de 10 euros HT. Une fois cette inscription réalisée, l'adhérent reçoit une carte de membre, qui lui permet d'avoir accès sur le site aux offres mais également d'acheter en direct auprès des fournisseurs du site. 20 000 entreprises environ sont inscrites sur le site - en inscription gratuite, avant le lancement de la nouvelle version - et environ 3 000 en sont des utilisatrices régulières. « Notre objectif d'ici la fin 2001 est de compter environ 5 000 entreprises membres payantes », affirme Jean-Charles Bossard. Le chiffre d'affaires de la société, de 7 millions de francs en 2000, devrait passer, grâce à cette nouvelle stratégie à 15 - 20 millions de francs en 2001. Il reste désormais à Business Village à faire connaître sa nouvelle offre auprès de sa cible. Un budget de communication de l'ordre de 5 MF, consacré à de la publicité sur LCI et dans la presse professionnelle ainsi qu'à une campagne de marketing direct devraient booster la marque.