Mon compte Devenir membre Newsletters

Center Parcs mise sur le Rich Media

Publié le par

Center Parcs utilise des vidéos, des animations flash et 3D pour immerger les internautes dans son univers. Mais aussi pour accroître ses ventes. En 2006, 22 % des transactions étaient effectuées sur la Toile. Elles atteignent désormais 36 %.


Peu de sites de voyages se servent d'Internet dans son intégralité. Le Rich Media semble encore sous-exploité. Pourtant, rien de tel qu'une vidéo, bien réalisée, pour donner envie aux internautes de voguer vers d'autres horizons. Center Parcs l'a compris. Dans cette optique marchande, l'enseigne multiplie vidéos et animations 3D sur son site. Une stratégie utilisée depuis 2005 qui porte aujourd'hui ses fruits. C'est, en effet, à cette date que la filiale du groupe Pierre et Vacances a décidé d'intégrer des créations Rich Media sur son site web. Au programme : survol virtuel des parcs, vidéos présentant différentes activités et fiches produits. Un mix média qui immerge totalement les internautes dans l'univers de la marque. « Nous avons profité de l'implantation massive du haut débit dans les foyers français pour mettre du Flash et des vidéos sur notre site. Cela nous permet d'être transparents avec nos clients. Ils peuvent visualiser à l'avance l'endroit où ils passeront leurs vacances », explique Catherine Alquier, responsable de la stratégie web de Center Parcs. Historiquement, la société est un VADiste. Son support de communication privilégié a donc toujours été le catalogue. Pour autant, Internet joue désormais un rôle essentiel pour l'enseigne. Ce média permet, en effet, d'aller beaucoup plus loin que la “simple” création papier. « Notre site est une brique indispensable dans notre stratégie de communication », assure Catherine Alquier.

Ventes en hausse sur le Net

En termes de chiffres, les visites virtuelles représentent aujourd'hui 40 % à 50 % du trafic généré par le site. Et le temps moyen de consultation dépasse les 13 minutes. De plus, les ventes en ligne ne cessent de croître. Sur l'exercice 2006, elles représentaient 22 % du total des transactions du voyagiste. Les 78 % restants ont été réalisés par le centre d'appels. Mais depuis cinq mois, les ventes en ligne ont gagné 14 points pour atteindre 36 %. « Cela se fait sans cannibalisation car Internet draine énormément de nouveaux clients », précise la responsable web. Des résultats non seulement encourageants, mais qui tendent à prouver que la stratégie utilisée par Center Parcs est payante. « Les sites d'e-tourisme sont souvent pauvres en visuels. Ils préfèrent se battre sur les prix. Mais les internautes recherchent plus de qualitatif. Ceci passe notamment par une plus grande utilisation du Rich Media », poursuit Catherine Alquier. Au niveau de sa communication, culture VAD oblige, la marque se sert essentiellement le marketing direct. Les principaux leviers sont le print et l'e-mailing. Les prospects et clients sont contactés en moyenne une fois par mois. Parallèlement, Center Parcs travaille son référencement naturel et investit dans les liens sponsorisés. Toutefois, la société ne se bat pas sur les motsclés généralistes du type “voyage”. Elle préfère parier sur du “search affinitaire”.

Un lancement virtuel

Pour l'ouverture de son nouveau parc dans l'Aisne, l'enseigne a décidé d'aller encore plus loin. Le Lac d'Ailette ouvrira ses portes en juillet 2007. Cependant, il est déjà possible d'y réserver ses prochaines vacances. Pour que les clients aient un bon aperçu du domaine, le voyagiste a choisi de lancer un site dédié permettant de visiter virtuellement le parc. Virtuellement, car le portail a été entièrement réalisé en images de synthèse. « Nous voulions faire découvrir ce nouveau domaine, sans pour autant filmer les travaux. Seule la 3D permet de montrer le produit dans son ensemble », analyse la responsable Parallèlement, pour essayer d'amoindrir cet aspect un peu trop virtuel, des vidéos ont été incluses. Des acteurs jouent des saynètes illustrant des tranches de vie amusantes et réalistes. Il en existe au total 21. À noter que début mars, le site du Lac d'Ailette a été élu “Meilleur site du Jour” par la Favorite Website Awards (FWA). Une organisation qui distingue les sites web les plus novateurs et les plus esthétiques. Reste à savoir si ce dispositif permettra à Center Parcs de réaliser ses objectifs. « Nous sommes toujours dans une phase d'officialisation du site d'Ailette. Mais nous avons déjà des réservations. Toutefois,nous aurons une croissance plus marquée quand nous communiquerons réellement autour du site virtuel », conclut Catherine Alquier.