Mon compte Devenir membre Newsletters

Château Shop, la déco à petits prix

Publié le par

Lancé en mai dernier, le site de vente d'articles pour la maison s'est positionné sur le créneau du «made in France» à prix raisonnables.

Quelques semaines après le lancement du site, Château Shop enregistrait 15 ventes quotidiennes.

Quelques semaines après le lancement du site, Château Shop enregistrait 15 ventes quotidiennes.

Passionnée par la décoration intérieure» Elisabeth Laugier décide de se lancer dans l'e-commerce après avoir passé quelques années à rénover un château. Son idée: proposer des articles pour la maison made in France, à des prix très raisonnables. Un projet qui lui demande deux ans de préparation. Elle constitue donc une équipe et travaille sur les procédés de fabrication.

Dans le même temps» elle développe une relation privilégiée avec ses fournisseurs pour parvenir à des fabrica tions qualitatives, «fis prennent les mêmes risques que nous», souligne Marie Gagnepain, en charge de la communication.

Des créations originales

 

Le projet en route, les deux designers de son équipe imaginent une gamme de motifs à décliner sur des supports variés {housses de couette, miroirs» magnets, tapis...). Le catalogue s'étoffe et permet l'ouverture du site, Chateaushop.com, en mai dernier. Celui-ci compte 120 références, dont des créations originales à lïnstar de ces housses de couette ^Dictionnaire de la Nuit«, 100% coton, vendues entre 45 et 60 euros.

Lancé en autofinancement, Château Shop compte, d'une paît, sur les relations presse à destination des magazines de décoration pour développer sa notoriété et, d'autre part, sur le bouche à oreille. Une stratégie qui porte ses fruits, «Nous avons enregistré, quelques semaines après le lancement du site, 200 visites par jour et 15 ventes quotidiennes», souligne Marie Gagnepain.

Côté logistique, Château Shop livre en 48 heures depuis le siège de la société, situé au Luxembourg, pour les produits textile. Et en sept jours ouvrés pour les tapis et miroirs. Petite attente, donc, pour connaître la vie de château.