Mon compte Devenir membre Newsletters

Chiffres clés - Tendances

Publié le par


En 2005, aux Etats-Unis, les dépenses publicitaires on line dépasseront celles réalisées en télévision, prévoit The Myers Group LLC. Selon l'étude menée par ce dernier, les annonceurs américains dépenseront dans 5 ans 32,5 Md$ pour promouvoir leurs produits sur Internet, contre 19,2 Md$ à la télévision. L'institut d'études s'attend pour cette année à une croissance des revenus de la publicité on line de 80 %, et de 50 % en 2001. Les dépenses publicitaires mondiales on line passeront quant à elles de 5,25 Md$ cette année à 45,5 Md$ en 2005.

10ème


La position de la France au classement européen des usages d'Internet, selon l'enquête téléphonique du premier Pan European Internet Monitor menée par Pro Active International. Cette enquête montre que l'utilisation d'Internet est en forte progression partout en Europe, même s'il existe des différences notoires entre les pays. 34 % (107,8 millions) d'Européens de 15 ans et plus possèdent un accès à Internet. Le pays où la pénétration est la plus importante est la Suède, avec 53,3 % de la population qui a été connectée au moins une fois durant les 14 jours précédant l'étude. En Suisse, aux Pays-Bas, en Autriche et au Royaume-Uni, la pénétration atteint un tiers de la population totale. L'Allemagne, qui subit le faible taux de pénétration de l'ex-Allemagne de l'Est, la France, l'Italie et la Belgique sont, quant à elles, en dessous de la moyenne européenne. En 2010, tous les foyers américains seront virtuellement reliés à Internet grâce aux ordinateurs, à la télévision ou aux téléphones, prévoit PriceWaterhouseCoopers. En attendant, les Américains utilisent Internet pour envoyer et recevoir des messages (96 %), rechercher des informations (91 %), acheter (48 %), lire des journaux en ligne (45 %), discuter en direct (29 %) et boursicoter (24 %). Le frein à l'expansion du réseau sur le territoire reste la différence de niveau de vie : 60 % des foyers gagnant plus de 75 000 $ par an ont un accès Internet, contre "seulement" 19 % pour ceux disposant de 25 000 à 35 000 $ de revenus annuels.

63,3 millions de dollars


Le résultat net sur le 1er trimestre 2000 de Yahoo!. Le portail a réalisé un chiffre d'affaires de 228,4 millions de dollars sur les 3 premiers mois de l'année, en progression de 28 % par rapport à 1999. Sur le seul mois de mars, l'audience de Yahoo! est passée à 145 millions de visiteurs uniques pour 625 millions de pages vues par jour. Toujours sur le 1er trimestre 2000, 1 milliard de transactions en ligne ont d'autre part été réalisées sur son réseau dont la rubrique shopping recense 10 500 marchands. 3 438 000 internautes étaient connectés depuis leur domicile en France en janvier 2000. Selon la dernière étude réalisée par Ipsos Médias pour MMXI Europe en France, on comptait en janvier 2000, 47 % d'internautes français connectés depuis leur domicile de plus qu'en octobre 1999. Sur la même période, 18 % seulement des internautes français, connectés depuis leur domicile ont visité un site marchand, contre 32 % en Grande-Bretagne et 38 % en Allemagne. Les Français ont passé en moyenne par mois 188 minutes à surfer, contre 211 minutes pour les Britanniques et 292 minutes pour les Allemands.

40 millions de dollars


Le montant que compte investir cette année Microsoft dans une vaste campagne de recrutement sur le sol américain afin d'augmenter sa base de clients MSN. Le géant informatique va ainsi offrir 6 mois d'abonnement gratuit à tout internaute s'abonnant au service pour au moins un an, expédier par courrier quelque 13,5 millions de CD-Roms d'installation et promouvoir le service dans les magasins Radio Shack et Best Buy.

3 %


La part du budget publicitaire annuel que représenteront, en 2000, les investissements sur Internet de L'Oréal, qui multiplie ainsi par 10 ses investissements sur le Web. Le groupe L'Oréal est le premier annonceur français avec 2,3 milliards d'investissements bruts dans les médias en 1999, selon Sécodip.