Mon compte Devenir membre Newsletters

Ckado.fr mise sur le communautaire

Publié le par

Au-delà des leviers habituels de fidélisation, l'e-marchand utilise ses clients comme prescripteurs. Un moyen d'impliquer et de fidéliser les internautes. Et d'augmenter les taux de transformation.


Faire de ses clients des prescripteurs de produits. C'est la stratégie mise en place par Ckado.fr, un site spécialisé dans la vente de produits high-tech de seconde main. Pour l'e-commerçant, la fidélisation passe par une implication forte des internautes. Concrètement, après chaque achat effectué sur le site, le client est inscrit dans la base de données de Ckado. Au bout d'un mois, si le SAV n'a pas enregistré de réclamations, l'internaute reçoit un e-mail lui proposant de devenir prescripteur de produits. Le but : conseiller d'autres personnes lors du processus d'achat. Ici, aucune rémunération ou avantage n'est proposé. La participation de l'internaute est laissée à son bon vouloir. « Rémunérer les clients pour leurs conseils aurait pu être mal perçu sur les forums et nous valoir un buzz négatif, explique Stéphane Contrepois, président de Ckado. L'internaute a donc le choix de devenir prescripteur et détermine librement le nombre de conseils qu'il est prêt à fournir. Nous sommes sur une approche totalement collaborative. » Ainsi, cette arme marketing est utilisée avec parcimonie. Et permet non seulement de fidéliser les clients en les impliquant, mais fait aussi progresser les taux de transformation.

Newsletter et carte de fidélisation

Parallèlement, Ckado.fr utilise d'autres leviers de fidélisation, plus classiques cette fois-ci. Une newsletter est envoyée deux fois par semaine. L'accent est mis sur le ciblage pour proposer des offres qui devraient, a priori, intéresser l'internaute. Par ailleurs, l'e-commerçant a mis en place deux types de cartes de fidélité : la Gold, qui permet d'obtenir des remises sur les futurs achats, et la VIP, qui offre des services en plus sur Vente-du-diable.com, le site de ventes privées de Ckado. « Cette carte donne accès, en avant-première, à de bons produits dont le stock est limité », souligne Stéphane Contrepois. Un argument fort puisqu'en temps normal, 80 % du stock est écoulé en une heure seulement après l'ouverture de la vente privée

Mot clés : internaute

|Réalisé par Julien van der Feer|