Mon compte Devenir membre Newsletters

Complexité

Publié le par

@ A. Olszak

Le marché chinois attire de nombreuses convoitises en Europe, y compris dans le secteur de la Net économie. Et pour cause. Deuxième puissance économique mondiale, la Chine fait en ce moment sa révolution numérique. Beaucoup reste encore à défricher dans l'Empire du Milieu. Seuls 38,3 % des foyers y sont équipés de l'Internet, ce qui porte la population internaute à 513 millions, en progression de 12 % en un an, et le nombre d'e-acheteurs à 194 millions fin 2011, + 21 % en un an (source: CNNIC) . Quant aux marges de progression, elles restent, à l'évidence, phénoménales. Dans ce contexte, les tentatives des acteurs de la Net économie pour se frayer un chemin vers cet eldorado sont compréhensibles. Mais s'introduire sur le marché chinois demande une forte dose de préparation alliée à une connaissance pointue des spécificités et des habitudes de consommation locales. De l'utilisation assez répandue de monnaies virtuelles au type de navigation misant sur le «scrolling», en passant par le succès des plateformes C to C et la force des mastodontes autochtones, sans oublier le rôle des autorités sur le contrôle de l'Internet... Les particularités sont nombreuses. Pas de place, donc, pour le hasard. Certains l'ont d'ailleurs appris à leurs dépens, à l'instar de Rakuten qui, après avoir lancé début 2010, Lekutian, un site d'e-commerce créé en partenariat avec le moteur de recherche chinois Baidu, s'est vu contraint d'abandonner le projet pour manque de résultats. Ces témoignages riches d'enseignements sont à découvrir dans notre enquête (p. 31) ainsi que les portraits des dix personnalités en lice pour l'élection de la Personnalité E-commerce 2012. Ces dernières ont marqué l'année passée, soit par la confirmation de la pertinence de leur stratégie, soit par l'actualité marquante de leur site. La rédaction en choisit dix et c'est maintenant à vous d'élire la Personnalité de l'Année.