Mon compte Devenir membre Newsletters

Concentration dans la livraison express B to B

Publié le par

Chronopost, leader de la livraison express en France et eLiko, spécialisé dans la logistique du e-commerce B to C, se sont alliés pour créer Chrono eLiko, destiné à devenir un acteur majeur du secteur en France et en Europe.


La logistique reste le point noir du commerce électronique grand public. Fort de ce constat, Chronopost et eLiko ont décidé d'unir leurs forces. Selon Gilles Moutel, président de Chronopost International, « le commerce électronique va représenter de 10 à 15 % du commerce de détail. » Mais, pour l'instant, la logistique ne suit pas cette croissance. Selon une étude d'Andersen Consulting, 39 % des commandes passées sur 162 sites marchands n'auraient pas abouti, dont les deux tiers pour cause de livraisons défectueuses. « Depuis le début de l'année, nous étions souvent en concurrence sur les appels d'offres. Et, comme nous possédions déjà une société commune de coursiers, Top Chrono, la création d'une joint venture dans le transport express pour le e-commerce s'est imposée », raconte Hubert Saltiel, président de la nouvelle entité Chrono eLiko, qui appartient à 50/50 à Chronopost International et Saturne, maison mère d'eLiko. La nouvelle société mise sur quatre domaines de compétences : les systèmes d'information (prises de rendez-vous, gestion de la distribution, traçabilité de commandes), les plates-formes de distribution (situées dans les métropoles régionales), la maîtrise des opérations (avec des partenaires spécialisés, dont Eurodispatch Publi-Trans, du groupe La Poste et ses 150 000 m2 d'entrepôts) et le conseil.

Livraison express dans toute la France en J + 1


Une des composantes principales de cette solution s'appelle Presto. Il s'agit du portail développé par eLiko qui sert à piloter les différentes offres. Elles sont au nombre de quatre : la logistique, avec une prestation complète qui regroupe approvisionnement, stockage et préparation des commandes ; la livraison express dans toute la France en J + 1 avant midi ; l'offre internationale (220 pays, de J + 1 à J + 5) ; les livraisons par créneaux horaires le jour même ou le lendemain (d'abord en région parisienne puis dans les principales métropoles en 2001). Cette plage de livraison de deux heures est proposée à l'internaute entre 8 et 22 heures en semaine, 8 et 20 heures le samedi. « Ponctualité et précision permettent d'optimiser les taux de livraisons réussies en première présentation et réduit les temps d'attente à domicile pour les internautes », estime pour sa part Hubert Saltiel. Les tarifs appliqués dépendront de la nature des marchandises livrées. Par exemple, acheminer à domicile un bouquet de fleurs en Ile de France coûte 60 francs. Chrono eLiko affiche des ambitions conséquentes : détenir 35 % de l'activité express générée par le commerce électronique grand public en France en 2003, et se déployer dans les grandes villes d'Europe à partir de 2002. Pour soutenir ces objectifs, la société vise une introduction en Bourse fin 2002, époque où elle devrait avoir atteint l'équilibre. Elle revendique d'ores et déjà 350 clients dont une cinquantaine de grands comptes du Net qui génèrent 3 000 livraisons par jour et vise un chiffre d'affaires d'un milliard de francs fin 2003.