Mon compte Devenir membre Newsletters

Concentré de vitalité. Anne-Sophie Pastel, P-dg d'aufeminin.com.

Publié le par

Arrivés à tout juste 30 ans dans le monde virtuel, Anne- Sophie Pastel et son mari ont bâti une des plus belles réussites de l'Internet français. A force d'intuition et de volonté.

Allure fluette, légère et athlétique, Anne-Sophie Pastel vous accueille un sourire franc aux lèvres. Des mains expressives appuyant des paroles au débit rapide. Une intonation posée et réfléchie. Cette jeune femme de 37 ans, à la tête du site aufeminin.com, l'un des fleurons de l'Internet français, n'est pas du genre à fanfaronner et à étaler sa vie privée. Pourtant, cette X - Ponts, incontestablement modeste, ne manque pas d'audace. Fuyant les poncifs de l'establishment et n'écoutant que sa volonté d'entreprendre, elle quitte une place confortable dans l'industrie pour se lancer, en 1999, dans la Net économie alors balbutiante. « Une véritable envie d'entreprendre nous tenaillait, mon mari, alors directeur de la stratégie chez Manpower, et moi », se souvient-elle. “Formé à la dure” dans l'industrie, le couple Pastel-Dubanton ne manque pas d'idées. Et observe avec intérêt la montée des entreprises de l'Internet aux États-Unis marquée par l'émergence de sites féminins captant des audiences faramineuses. « Nous nous sommes dit : “c'est cela qu'il faut faire”. Cette vague Internet, qui va arriver en Europe, est vraiment enthousiasmante ! » Dont acte. “aufeminin.com” est lancé en septembre 1999, en petit comité et sur un positionnement laissant la part belle à l'interactivité.

Mère de deux enfants de 8 ans et 3 ans, Anne-Sophie Pastel a organisé sa vie de manière à ne pas avoir à gérer trop de logistique. Bureau et domicile dans le quartier des Champs-Élysées. École des enfants à dix minutes. Le temps est une denrée précieuse pour cette “presque” quadra. Si elle s'autorise un peu de sport, des cours de gym suédoise, elle n'a que peu de temps à consacrer à son autre hobby, la mer. Cette passion qui l'a prise alors qu'elle faisait, à 20 ans, son service militaire à bord d'un pétrolier ravitailleur, lui évoque « une vraie rupture et une expérience humainement très riche ».

Travaillant beaucoup – « tout le temps les premières années » –, elle parvient en un an seulement à introduire aufeminin. com en Bourse. Une détermination, voire un sens du défi, qui force l'admiration de ses proches. Jérôme Giacomoni, l'un de ses amis de promotion à Polytechnique, fondateur d'Aérophile – société qui remet au goût du jour les grands ballons captifs comme Eutelsat à Paris –, se souvient : « Au moment où Anne-Sophie a lancé sa boîte, elle m'a appelé pour me demander ce que j'en pensais. J'avais créé ma propre entreprise depuis déjà quatre ans. J'ai cherché à la dissuader. Je lui ai dit d'y réfléchir à deux fois, que c'était vraiment dur de monter son entreprise en France… Elle ne m'a pas écouté et, en fait, elle a bien eu raison ! » De la détermination, toujours et encore, y compris dans les moments difficiles, lors du retournement du marché en 2001. « Nous construisons dans le temps », résume-t-elle pour balayer d'une parole ces souvenirs pénibles. Pas de mot, ni d'exultation ostentatoire. La jeune femme est le plus souvent dans l'analyse. Ce qui ne signifie pas qu'elle n'aime pas prendre de risques. « Elle était venue en vacances chez moi en Corse et a sauté de 12 mètres dans un canyon ! Elle est très intrépide », se souvient, amusé, Jérôme Giacomoni.

Enfin, à la question : compte-telle souffler un jour, profiter de cette réussite ?, elle lève les yeux. La réponse se fait hésitante. « L'enjeu est de parvenir à équilibrer au mieux les choses, mais cela se fait progressivement, dans la continuité. Intervenir sur les nouveaux axes de croissance de l'entreprise – les changements technologiques et la consolidation du marché – et s'ouvrir à d'autres centres d'intérêt. » Tendre à l'équilibre dans un univers trop souvent instable, un nouveau défi pour Anne-Sophie Pastel.

Formation Polytechnique (X88) et École des Ponts et Chaussées. 1993-1999 ¦ Crown Cork & Seal. Septembre 1999 ¦ lancement du site auFeminin.com. Juillet 2000 ¦ introduction en Bourse. Développement international Espagne et Italie (2000), Allemagne (2001), Angleterre (2004). 2004-2005 lancement de nouvelles marques : Teemix, Voyage Bons Plans, Santé AZ. Objectif 2007 Un résultat opérationnel entre 10 et 12 M€.