Mon compte Devenir membre Newsletters

Coudre et Broder renforce son modèle

Publié le par

Le site de vente de machines à coudre a misé sur le paiement en plusieurs fois sans frais. Un pari risqué financièrement, mais qui porte ses fruits.

Le paiement en plusieurs fois sans frais a aidé Coudre et Broder à développer ses ventes.

Le paiement en plusieurs fois sans frais a aidé Coudre et Broder à développer ses ventes.

Sur le marché de la machine à coudre, trois acteurs se côtoient: les distributeurs grand public, les industriels qui s'adressent aux professionnels du textile et les boutiques de loisirs créatifs. C'est sur ce marché pesant 220000 ventes par an que Roch Fernandez et Claude Lestocard, fondateurs de «Coudre et Broder», lancent, en 2003, leur site marchand. Une aventure pour ces néo phytes du Web. Mais leur pari s'appuie sur une connaissance éprouvée du marché grâce au magasin spécialisé de Roch Fernandez, à Montpellier Développé via la solution Powerboutique, le site prend vite son envol. Environ 20 ventes sont réalisées les premiers mois, pour atteindre 150 ventes aujourd'hui. «Nos machines coûtent de 250 à 800 Euros, avec un panier moyen de 800 Euros», note Roch Fernandez. Malgré ces bons résultats, les écueils ne manquent pas. Le site fait face au refus de vente de fournisseurs, qui voient d'un mauvais oeil la distribution de leurs produits sur le Net. Et essuie des problèmes de trésorerie. «Proposer un paiement en plusieurs fois sans frais nous a aidés à développer les imites, mais financièrement, c'est une catastrophe», confie Roch Fernandez. Près de 40000 Euros sont immobilisés pour pallier les besoins de trésorerie liés au fractionnement des paiements. Et le manque à gagner sur les non-paiements en plusieurs fois se chiure à 3000 Euros par an. Une situation qui n'empêche pas les entrepreneurs d'envisager de nouveaux développements de leur site: intégration de vidéos, refonte du graphisme et des fiches produits. Cent fois sur le métier remettre son ouvrage...

Mot clés : Vente |

M. F.