Mon compte Devenir membre Newsletters

Créer sa boutique clés en main

Publié le par

Par le biais d'un abonnement mensuel ou annuel, les solutions clés en main permettent aux novices comme aux acteurs plus expérimentés de créer rapidement un espace marchand sur le Web. Conseils d'experts pour réussir le déploiement de votre boutique.

Par Eric Sansonny, directeur commercial et marketing de la solution Amen

Par Eric Sansonny, directeur commercial et marketing de la solution Amen

LES ETAPES-CLES

1 Evaluer son budget

La boutique en ligne elle-même n'est pas l'investissement le plus onéreux lorsqu'on choisit des solutions de type «pack e-commerce». En revanche, s'il s'agit du déploiement d'un développement spécifique, les investissements sont beaucoup plus importants. En résumé, en fonction du projet que vous souhaitez réaliser, les échelles de prix des solutions varient de quelques dizaines à plusieurs milliers d'euros par mois. Avant de se lancer, il convient donc de bien évaluer le budget que vous souhaitez consacrer à votre projet.

2 Etablir un business plan

Le business plan s'avère indispensable et reste encore trop souvent négligé. Quelle est mon activité aujourd'hui? Quelle sera-t-elle demain? Quelles sont mes populations cibles? Autant de questions à se poser avant de mettre sa boutique en ligne. Trop souvent, la démarche n'est pas assez structurée. Aussi, pour donner toutes les chances à son projet d'aboutir, l'entrepreneur doit-il définir clairement son catalogue et l'identité que revêtira sa boutique. Quand un internaute se connecte sur un site de vente, les deux premières secondes sont décisives pour qu'il comprenne, rapidement, le positionnement de la marque et ce qu'elle vend.

3 Ne pas sous-estimer l'amont

Avant de vous lancer, il est important de mesurer l'investissement «temps» que le projet requiert. Il faut savoir le gérer et ne pas sous-estimer les sessions de travail indispensables pour structurer son catalogue produits, rédiger des argumentaires, etc. La vente en ligne nécessite, en effet, d'adopter un rédactionnel spécifique afin de rendre la boutique visible par les moteurs de recherche. Quant aux illustrations du site, elles réclament de l'attention afin d'obtenir, directement ou auprès de ses fournisseurs, des photos de bonne qualité de ses produits; c'est la taille du catalogue et sa profondeur qui conditionnent le temps de déploiement. Travailler le design du site est également chronophage, même s'il est possible de s'appuyer sur les modèles de boutiques existants et d'évoluer, par la suite, vers une plus grande personnalisation, selon ses besoins.

4 Définir la stratégie d'acquisition

La principale richesse d'un site, c'est son contenu, ce qui le rend unique et différencié. Ce contenu de qualité induira aussi et surtout une indexation optimale dans les moteurs de recherche. Beaucoup d'outils en matière de référencement sont désormais intégrés dans les solutions packagées. Les catalogues produits sont, par exemple, optimisés pour le référencement. Si l'animation du site fera son succès, notamment pour être bien référencé, il ne faut pas lésiner sur la stratégie d'acquisition clients, bien au contraire. Il s'agit d'ailleurs du poste qui nécessite le plus d'investissements. Enfin, soyez honnête avec vous-même: fixez- vous des objectifs réalistes.

NOUVEAUTE
La Poste lance sa Box e-commerce

Nouvelle venue des solutions de boutiques clés en main, la Box e-commerce de La Poste est arrivée sur le marché en septembre 2009. Techniquement, ce logiciel repose sur la solution ePages en mode Cloud Computing. Son but: faciliter l'accès des dirigeants de TPE et PME ainsi que les auto-entrepreneurs au commerce en ligne. Solution simple et intégrée, elle permet donc de démarrer rapidement son activité sur le Web: les entrepreneurs peuvent, en quelques clics, créer leur site, améliorer la visibilité de leur offre et commencer à vendre en ligne. Une assistance téléphonique est également proposée dans le package. A noter: en tant qu'intégrateur de solutions de services, La Poste rassemble, dans cette offre, différentes solutions du Groupe, dans une approche multimétier: le Colis et le Courrier pour le service de livraison des produits proposés à la vente en ligne; la Banque Postale, avec la solution de transaction sécurisée Scellius; IDtimbre, la personnalisation des timbres; la distribution de courrier de promotion; les solutions de marketing direct, géolocalisées et off line.

d'après l'ouvrage Réussir sa boutique en ligne, de Marc Schillaci.

d'après l'ouvrage Réussir sa boutique en ligne, de Marc Schillaci.

CONSEILS
6 étapes pour créer sa boutique

1 Fractionnez les tâches complexes en actions simples

L'astuce consiste à simplifier votre projet et à le planifier en le découpant en phases élémentaires et réalisables.

2 Focalisez vous sur l'essentiel

Les étapes incontournables d'un acte de vente dans un magasin en dur sont les mêmes qu'en ligne. Avant d'ouvrir son magasin, il faut avoir trouvé des fournisseurs, déterminé votre politique commerciale, organisé vos approvisionnements et présenté chaque gamme de produits.

3 Travaillez le look du site aussi tard que possible

La première erreur est de commencer par consacrer beaucoup de temps à l'aspect graphique du site. Si vous avez quelques milliers d'euros pour commencer, consacrez-les entièrement au marketing en ligne et optez pour une charte graphique sobre.

4 N'oubliez jamais comment les visiteurs arrivent

La plupart des outils de marketing que vous utilisez vont diriger les clients droit au but, devant vos produits, sans passer par la page d'accueil. Le vrai, l'unique challenge est de tenir votre promesse et de proposer réellement aux clients ce pour quoi vous les avez fait venir.

5 L'image pour séduire, le texte pour vendre

C'est le texte qui va donner au client l'envie d'acheter ou pas. La rédaction du contenu de la fiche produit doit susciter ce désir.

6 Veillez à tenir impeccablement votre site

Une fois le visiteur sur votre site, il doit s'y sentir à l'aise. Restez sobre, simple et professionnel. Publiez tout le contenu possible et imaginable, mais en vous assurant de le tenir à jour.

ETUDE DE CAS
Univers Broderie, une boutique «cousue main»

Le site, spécialisé dans l'univers de la mercerie de détail et des accessoires de broderie, souligne les avantages d'une solution clés en main.

Si Gaëlle Barré, cogérante de la société Univers Broderie, est cliente depuis 7 ans cT Oxatis, c'est parce qu'elle ne voulait pas «mettre les mains dans le cambouis». Selon elle, la formule clés en main d'Oxatis présente plusieurs avantages, comme un support technique ouvert 7 j / 7 et 24 h / 24. Autre point fort: les ateliers de formation. Chaque année, pendant deux jours, les clients et les partenaires sont réunis pour échanger. «Oxatis est une société à l'écoute. Chaque avis est pris en compte», témoigne Gaëlle Barré. A sa demande, d'ailleurs, la société a développé une fonctionnalité, baptisée «weblok», qui permet aux clients d'Univers Broderie de mettre dans leur panier plusieurs coloris de fils en un seul clic. Dernier avantage pour l'entrepreneuse: une administration qui reste légère. «Tout est géré par la plateforme. Toutefois, l'optimisation de notre présence sur les réseaux sociaux me demande un peu plus de temps. Mais j'adore ça!», confie Gaëlle Barré. La société de mercerie compte déjà un blog, une page Facebook, créée en juin (230 fans actifs), et une présence régulière sur Twitter. «Cela permet de relayer des informations en anglais à l'intention de la clientèle étrangère», ajoute-t-elle. Actuellement, Univers Broderie compte 100 000 visiteurs uniques par mois pour un chiffre d'affaires de 680 000 Euros HT. «Oxatis fait quasiment du sur-mesure. C'est pour moi une véritable famille», conclut Gaëlle Barré. Un exemple à suivre...

EXPERIENCE
Power Plate choisit une plateforme évolutive

«Par rapport à une web agency, la solution que nous avons retenue, PowerBoutique, nous a permis de diviser par 100 le coût de création de notre boutique en ligne», assure Yohan Lefebvre, directeur de la stratégie Internet de Power Plate. Outre le prix, la réactivité et la sécurité ont pesé dans le choix de cette plateforme. Mais aussi les différents systèmes de paiement proposés. Pour rassurer leurs clients, les dirigeants de Power Plate ont en effet adopté «Receive & Pay», qui permet aux internautes de ne payer leurs achats qu'après la réception de leur commande. En période faste, le site comptabiliserait jusqu'à 50000 visites par mois pour un chiffre d'affaires oscillant entre 10% et 20% des recettes totales de la société. Une nouvelle version est à l'étude. «Elle contiendra beaucoup d'éléments multimédias: des galeries d'images avec de la 3D, des vidéos ainsi que des spots TV et des annonces presse», explique Yohan Lefebvre. Des objectifs ambitieux rendus possibles par une plateforme évolutive.

CONSEILS D'EXPERTS

Alain Huet, directeur de Viveris Systèmes

«Nous intégrons la solution Intershop sur le marché français depuis deux ans. Elle permet aux entreprises d'agréger et de gérer tous leurs canaux d'achat et de vente en ligne sur une seule et unique plateforme. Pour réussir leur projet, les e-marchands doivent se projeter. On peut en effet vite être bridé sur des plateformes clés en main, les solutions doivent pouvoir s'intégrer aux systèmes d'exploitation en place chez nos clients. A partir de 20 000 euros, il est possible de monter une plateforme B to C qui adresse tous les marchés européens.»

Stéphane Escoffier, directeur général de Doyousoft-PowerBoutique

«L'espace-temps n'est pas le même dans le monde physique que sur Internet. Tout évolue en permanence sur le Net. Dans ce contexte, on constate que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire le choix d'une plateforme pour créer leur boutique en ligne, laquelle évolue sans surcoût et dans le cadre d'un abonnement.»

Jean Louis Carrasco, directeur marketing et e-commerce de LaPoste

«La Box e-commerce s'adresse aux auto-entrepreneurs, aux dirigeants de TPE et de PME, aux commerçants, aux artisans et même aux associations. Quand on crée son site, il faut y consacrer du temps. L'avantage de la Box e-commerce est qu'elle réunit en son sein un ensemble de solutions d'expédition (Colissimo, Chronopost, Lettre Max, etc.), de solutions de paiement ainsi que des outils de marketing direct, directement accessibles depuis le back-office de la Box.»