Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Delhaize simplifie les courses

Publié par le

Delhaize, groupe de distribution belge, lance Delhaize Direct. Ce service on line permet aux frontaliers de commander sur Internet 24 h/24, puis de retirer leurs achats dans un point de vente.

  • Imprimer

Si vous vous rendez en Belgique, vous aurez l'opportunité de découvrir une nouvelle façon de faire ses courses : le «pick & take». Le groupe de distribution belge Delhaize a lancé un nouveau service, Delhaize Direct. Celui-ci permet aux clients résidant près de la frontière franco-belge d'effectuer leurs achats sur le site Delhaizedirect.be et de venir les retirer le lendemain dans l'un des points de vente de l'enseigne.

Deux tentatives similaires, en 2000 et 2002, se sont soldées par des échecs, le site ne remportant pas l'engouement attendu auprès des clients. Delhaize a, pour ce nouvel essai, fait confiance à Itelios. Cette société de services en ingénierie informatique «a su saisir les opportunités liées au marché de la grande distribution», estime Thomas Valette, chef de projet de Delhaize Direct. Itelios a spécialement créé un module de «picking» permettant aux employés d'assembler trois commandes à la fois.

Le site propose autant de produits que les magasins physiques.

Le site propose autant de produits que les magasins physiques.

Le portail propose plus de 18 000 articles, y compris des produits frais. Les prix pratiqués sont les mêmes qu'en magasin, sachant que le coût de la préparation est dégressif en fonction du montant total de la commande. Le site permet notamment au client de créer un espace personnalisé et des «shopping listes». L'enseigne belge est aux petits soins pour ses e-shoppers. Un parking privé et un point d'enlèvement leur sont spécialement réservés. Un préparateur informe l'acheteur des éventuels produits manquants ou des substitutions effectuées. Au client d'accepter ou non ces modifications avant de régler sa commande sur place. Les dirigeants de l'entreprise ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Le groupe ambitionne de proposer une centaine de points d'enlèvement en 2012 et d'étendre la commande par Internet à ses autres enseignes (Delhaize Proxy, Delhaize City etc.). Enfin, il cherche à mettre en place une véritable stratégie multicanal. «Nous souhaitons intégrer la dimension virtuelle aux magasins physiques pour réunir ces deux mondes en un seul», conclut le chef de projet.

Léa Billon

Sur le même sujet

Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match
Retail
Manhattan Associates
Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match

Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match

Par Manhattan Associates via Marketme

Cette année encore, nous vous proposons un bilan de la perception du shopper versus celle du retailer. Fin 2016, début 2017, les deux ne jouaient [...]

Embarquement immédiat de Cdiscount dans le secteur du voyage
Retail
Embarquement immédiat de Cdiscount dans le secteur du voyage

Embarquement immédiat de Cdiscount dans le secteur du voyage

Par Dalila Bouaziz

Baptisée Cdiscount Voyages, la boutique en ligne, qui ouvre officiellement ce jeudi 17 mai 2018, va proposer toutes les semaines une sélection [...]

Les contenus visuels sociaux, clés des performances de vente
Retail
Les contenus visuels sociaux, clés des performances de vente
georgejmclittle - Fotolia

Les contenus visuels sociaux, clés des performances de vente

Par Stéphanie Marius

Le taux de conversion des sites e-commerce étudiés par l'entreprise Bazaarvoice via son étude "Shopper Experience Index" grimpe de 111% lorsque [...]

Les 10 idées e-commerce (14-18 mai)
Retail
Les 10 idées e-commerce (14-18 mai)

Les 10 idées e-commerce (14-18 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Target repense sa stratégie de distribution, les drones [...]