Mon compte Devenir membre Newsletters

Disko

Publié le par

DOPEZ VOS VENTES VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX !

Les réseaux sociaux sont l'activité on line la plus populaire, devant le gaming et même l'e-mail. Bien appliquée, une stratégie de «social media» amplifie significativement le trafic vers un site d'e-commerce.

Aujourd'hui, une marque qui adopte une stratégie conversationnelle entretient avec ses clients une relation équilibrée, durable et clairement profitable: la conversation, perçue comme une expérience positive, suscite l'adhésion du consommateur et l'incite à recommander la marque. Ce qui constitue du business supplémentaire! De plus en plus d'e-commerçants l'ont compris et se lancent dans la bataille de l'audience active. La stratégie est souvent la même: compter le plus de fans possible, converser pour créer de l'affinité et distiller régulièrement des offres exclusives. De Skoda, qui réduit le prix d'une voiture série limitée d'un euro pour chaque «Like» supplémentaire, à Bwin avec son concours de blagues, les exemples ne manquent pas. L'utilisation des sites communautaires ne se limite pas bien sûr à Facebook. Beaucoup d'initiatives couronnées de succès ont vu le jour dernièrement: Ikéa et ses vidéos cliquables sur YouTube, ou encore Uniqlo avec son opération «Lucky Counter», qui permet de faire baisser les prix de certains produits à coups de tweet.

Grâce aux réseaux sociaux, le Web produit désormais du contenu en temps réel, en phase avec l'e-commerce. Ainsi fleurissent des services de bons plans à durée très limitée (Groupon, Dealissime) ou encore des comparateurs en temps réel dans tous les domaines. Notons ici l'arrivée du géant Google avec son service shopping . Enfin, il ne faut pas négliger l'influence des plateformes sociales primaires , comme les forums de discussion, qui foisonnent de sujets portant sur des conseils d'achat.

Particulièrement bien référencés par les moteurs de recherche, ces échanges concentrent nombre d'informations précieuses, tant sur les caractéristiques d'un produit que sur son usage. Dans bien des cas, ils peuvent s'avérer bien plus convaincants que les simples conseils d'un vendeur en magasin.

VIRALISER VOTRE CONTENU N'A JAMAIS ETE SI FACILE!

Une récente étude américaine a révélé que 29 % des personnes interrogées (âgées de 18 à 34 ans) ont découvert un produit ou un service grâce aux réseaux sociaux!

Ceci démontre l'opportunité que représentent ces plateformes, qui génèrent du trafic vers les sites d'e-commerce. De même, la notion de partage communautaire peut aujourd'hui se substituer aux sempiternelles bannières. Partant du postulat que nous sommes davantage sensibles aux recommandations de notre communauté et plus globalement aux avis des autres consommateurs, plusieurs services proposent d'inclure ces informations sur nos sites favoris. Les modules sociaux de Facebook vous permettent par exemple de voir ce que vos amis aiment, commentent ou partagent sur les sites web. Ces modules sont gratuits et très facilement intégrables sur n'importe quelle plateforme. Couplés à Open Graph, ils vous permettront de viraliser chaque élément de contenu (produits, articles, offres spéciales).

Un des exemples les plus visibles est bien sûr l'intégration du plug-in «Like», qui vous indique en temps réel combien de personnes ont aimé un produit, influençant directement l'internaute dans ses achats. Vous l'aurez compris, à chaque fois qu'un internaute clique sur «Like», cela affiche sa préférence sur son mur à la vue de tous ses amis (150 en moyenne en France). Les applets de commentaires et de notations, comme Bazaarvoice, s'inscrivent dans cette tendance et font figurer sur votre site internet une information à la fois quantitative et qualitative sur chaque produit, pouvant inciter l'internaute à dépenser jusqu'à deux fois plus pour un produit ayant une bonne appréciation. Dans un autre esprit, des outils permettant à l'internaute de partager sa sélection shopping avec sa communauté vous permettent de générer énormément de trafic vers votre site internet.

L'E-COMMERCE REJOINT LE WEB SOCIAL

L'e-commerce intégré directement d ans un réseau social exploite pleinement la puissance de la prescription et la viralisation de ces plateformes.

Avec une progression de 31 % au second semestre 2010, l'e-commerce français connaît son heure de gloire. Au même moment, nous avons dépassé les 20 millions de Français inscrits sur Facebook, soit plus d'un tiers de la population nationale. Cette conjonction inéluctable laisse en trevoir l'avenir des solutions e-commerce: nous verrons fleurir direc tement sur les plateform es sociales de plus en plus d'outils de prévente puis de vente, qui seront rapidement remplacés par de véritables outils d'e-commerce, qui font corps avec les réseaux sociaux.

La bataille n'est pas terminée, mais déjà on entend parler de F-commerce pour Facebook ou encore de S-commerce pour social commerce. Dès fi n 2009, Carrefour lançait Faceshopping (des ventes privées quotidiennes sur Facebook), qui fut couronné de succès.

Des plug-ins e-commerce pour Facebook voient le jour. Avec le récent partenariat entre Skype et Facebook, qui ajoute la visioconférence dans le réseau social, nous ne tarderons pas, de plus, à voir débarquer des ventes façon téléshopping, où l'expert interagira en live avec les internautes, qui pourront ainsi commenter la vente et échanger entre eux. Imaginez le potentiel de vente du plus grand marché du monde, le F-market

La mesure en temps réel de la performance commerciale couplée à une analyse comportementale prouvera l'efficacité de telles démarche s e t permettra au social shopping de s'affirmer comme l a tendance de fond de l'e-commerce de demain.

Davy Tessier, directeur général et Mickael Lellouche, directeur associé

E-mail: contact@disko.fr