Mon compte Devenir membre Newsletters

Dix clés pour choisir son prestataire

Publié le par

Les conseils de Dominique Beaulieu, président fondateur d'Affiniteam. « Que doit-on attendre d'un prestataire ? D'abord, qu'il respecte les délais, la rapidité de mise sur le marché. Ensuite, de l'imagination. Enfin, de la qualité dans l'exécution : tout doit fonctionner dès la première mise en ligne. » L'auteur de ces propos est Dominique Beaulieu, ex-directeur marketing chez Valoris, est aujourd'hui président d'Affiniteam. Successivement prestataire et client sur ce marché, il a élaboré un guide en dix points clés qui vous aidera à choisir vos prestataires.

1. Un interlocuteur unique


Avoir une seule personne à qui parler. Ne pas confondre avec le prestataire unique. Il est difficile d'être bon prestataire à la fois pour la technique et pour la création. En revanche, votre interlocuteur doit être capable de vous aiguiller vers d'autres bons prestataires, pour des services qu'il n'assure pas lui-même.

2. Des ressources suffisantes


Dans les réunions d'avant-vente, on vous promet souvent monts et merveilles. Mais l'expert de l'entreprise viendra vous voir un quart d'heure. Ensuite, vous aurez affaire aux remplaçants et aux stagiaires. Faut-il en vouloir au prestataire ? Le taux de rotation du personnel chez lui est de 20 % environ. Avant de vous engager, vérifiez que votre interlocuteur dispose d'une équipe suffisante d'infographistes et d'informaticiens, pour ne pas être pénalisé par d'éventuels départs.

3. La proximité


Il s'agit aussi bien d'une notion géographique, de la possibilité matérielle de faire venir les gens du prestataire dans vos locaux, que d'une proximité culturelle. Le prestataire doit bien comprendre votre concept et votre démarche, sans se les faire réexpliquer.

4. Les références de la société et l'expérience des personnes qui y travaillent


Les deux sont importantes, le reste est une affaire de compromis.

5. Un rôle actif


Le prestataire doit proposer, ne pas arriver avec la question "qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?".

6. De la qualité d'écoute


Le prestataire doit être à l'écoute de vos besoins, il ne doit pas essayer de vous imposer un modèle préétabli, même s'il l'a déjà rodé ailleurs.

7. De la souplesse


Il doit être ouvert et capable de s'adapter aux petits et grands ajustements sur le projet en cours.

8. L'engagement


Privilégiez l'approche forfaitaire aux contrats en régie avec la facturation au temps passé. Le forfait doit préciser les engagements sur les délais, les finances et la réservation des compétences.

9. L'appropriation


Les personnes qui travaillent pour vous doivent considérer votre projet comme leur propre projet. Ils doivent prendre fait et cause pour vous, avoir envie de rester chez vous, même quand ils sont appelés vers un autre chantier.

10. Les partenariats bien établis


Le prestataire doit disposer des partenariats business et technologiques avec des hébergeurs, des spécialistes de sécurité de paiement, etc. Au besoin, il doit avoir des ramifications internationales. L'adaptation d'un site pour un autre marché, ce n'est pas uniquement une affaire de traduction. Il y a aussi le choix des couleurs, du vocabulaire, du ton. Il est toujours plus simple de le faire exécuter par le même prestataire, à travers ses filiales dans les pays concernés.