Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

E-procurement : un atout pour les PME-PMI, aussi

Publié par le

Selon AT Kearney, 20 milliards de francs annuels seront économisés d'ici 2005 par l'ensemble des entreprises françaises grâce au e-procurement.

  • Imprimer


Quel est le poids du marché français des achats hors production ? Quelles sont les perspectives d'économies générées par l'e-procurement et quelles sont les entreprises concernées ? Pour répondre à ces questions, AT Kearney Interactive a réalisé, à la demande d'Avisium, plate-forme spécialisée sur les achats hors production pour les entreprises de taille moyenne, une étude détaillant les opportunités de gains pour les PME-PMI françaises. Les résultats dégagés montrent que le marché français des achats de fonctionnement pèse près de 800 MdF annuels dont 55 % émanent des PME-PMI. En proportion, ces dépenses correspondent à des montants situés entre 8,5 % et 9,5 % du chiffre d'affaires des entreprises. Or, compte tenu d'un taux de progression de ces achats estimé à 3 % par an, ce marché devrait peser 900 MdF à l'horizon 2005. Bien que considérables, ces sommes recèlent un important potentiel, évalué à 15 % du montant des achats optimisables. Car, si 30 % des frais non stratégiques étaient peu ou pas optimisables (eau, électricité, immobilier...), 70 % des dépenses globales pourraient être améliorées par l'e-procurement. Selon AT Kearney Interactive, les trois principaux leviers de réduction des dépenses se répartissent sur trois sources d'optimisation majeures : l'amélioration des conditions d'achat (10 %), la meilleure maîtrise des consommations (3 %) et les gains de productivité interne (3 %). Pour actionner ces trois leviers, les solutions d'e-procurement - autrement dit, l'accès aux places de marché ou aux centrales d'achat en ligne - constituent le moyen le plus efficace d'atteindre les bénéfices escomptés. En prévision, l'étude indique que 80 % des grandes entreprises et 60 % des PME utiliseront les technologies d'e-procurement à l'horizon 2005. Les économies réalisées par ce biais sont estimées à 20 MdF annuels pour une valeur d'achats (via l'e-procurement) dépassant les 200 MdF, dont 80 MdF pour les PME-PMI. Au même titre que les grands groupes, les sociétés de taille moyenne peuvent ainsi retirer de substantiels avantages par l'adoption de solutions d'e-procurement qui, d'après l'étude, leur permettront d'économiser jusqu'à 10 MdF à l'horizon 2005.

Nathalie Carmeni

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Limelight Networks

Dans cette etude vous decouvrirez impact de usage des smartphones dans les comportements achat experience utilisateur la rapidite et les performances [...]