Mon compte Devenir membre Newsletters

Emmanuel Deroude - P-dg de TATI: « Tati.fr doit devenir une référence du secteur en France »

Publié le par

Emmanuel Deroude occupe la troisième place du podium. Il est récompensé pour avoir mis en place, avec succès, le site marchand de Tati.fr, il y a quatorze mois.

Prix remis par

Quelle signification revêt pour vous l'obtention de ce prix?

Emmanuel Deroude: Les symboles sont aussi importants dans le business que dans la vie. Recevoir un tel prix, cela fait très plaisir et cela honore. Cela représente une aventure de 14 mois avec nos équipes, qui ont été très enthousiastes tout au long de l'année. Elles ont d'ailleurs été très fières de le recevoir. Ce prix est aussi une pierre de plus apportée à l'édifice Tati. Il nous donne l'envie d'aller plus loin.

Le site Tati.fr a un peu plus d'un an d'existence. Quelles étaient vos problématiques de départ?

Tout d'abord nous devions réussir à traduire l'ADN de la marque Tati sur Internet. Vendre beaucoup de produits, peu chers, notre prix de vente moyen étant de huit euros. La problématique principale était de parvenir à mettre en ligne 15 000 références, à travers de nombreux univers: hommes, femmes, enfants, lingerie, maison, décoration et petit électroménager, ainsi que des univers spécifiques comme le mariage. Il faut savoir que Tati habille une mariée sur cinq en France chaque année. Par ailleurs, il fallait re transcrire la «simplicité» de la marque dans l'ergonomie. Et faire du simple n'est pas facile.

Parcours

Emmanuel Deroude débute sa carrière chez Arthur Andersen. Il participe ensuite à la restructuration du Groupe Bidermann durant sept ans et dirige notamment Kenzo Homme. Associé à Monsieur Erick Euvrard, il rachète Giga Store dont il devient dg puis p-dg. En 2009, il prend la tête du pôle discount du groupe Eram, Agora Distribution et accède au poste de p-dg en septembre 2010.

Quels éléments, selon vous, composent le succès du site aujourd'hui?

Sans conteste d'avoir réussi à proposer une offre unique et très large, sur un seul site marchand. Nous sommes parvenus à travailler en interne, et avec des partenaires compétents, pour apprendre le métier de VADiste, qui n'est pas notre activité historique: du référencement des produits en passant par le paiement ou la gestion de la logistique, nous sommes aujourd'hui rodés. Pour preuve, le taux de satisfaction de notre clientèle oscille entre 97 % et 98 %.

Quels sont vos grands chantiers pour l'avenir?

Compte tenu de la relative jeunesse du site, je considère que nous sommes encore des entrants sur le marché de l'e-commerce. Tati.fr doit absolument devenir une référence du secteur en France, dans les prochaines années. La marge de progression est plutôt bonne, car beaucoup de gens ne savent pas que nous sommes présents sur l'Internet marchand. Pour ceux qui le savent déjà, notre première priorité sera d'améliorer encore la fidélisation.

En 14 mois d'existence, nos meilleurs clients ont déjà passé cinquante commandes. Notre deuxième axe de travail sera le lancement de Tati Or sur le Net. Rattaché à Tati.fr, celui-ci sera indépendant, car les produits vendus nécessiteront un traitement particulier.

Quels sont les résultats les plus marquants à ce jour?

Nous communiquons peu sur les résultats du site. En revanche, Tati.fr est le premier magasin de la marque en termes de chiffre d'affaires. Nous comptons près de trois millions de visiteurs uniques et, sur les douze derniers mois, nous avons écoulé 2,5 millions de pièces via Tati.fr.

Propos recueillis par François Deschamps

Mot clés : Prix |

François Deschamps