Mon compte Devenir membre Newsletters

Ernst & Young passe les sites web au scanner

Publié le par

Le cabinet de consultants a packagé sa méthode d'évaluation des sites web à destination des PME.


Les PME vont pouvoir évaluer leur site web, marchand ou non, avec méthode. ScanSite est un outil de diagnostic mis au point par Ernst & Young, qui va permettre à ces entreprises, petites et moyennes, de connaître les forces et les faiblesses de leur site, mais aussi de se positionner par rapport à la concurrence. « Nous utilisons cette méthodologie en interne depuis plusieurs années, par exemple pour le Grand Trophée eCommerce (1), explique Fabrice Cohen, consultant senior. Il nous a semblé intéressant de la packager à destination des PME. » Chaque année, Ernst & Young passe ainsi au crible plus de cinq cents sites web à l'aide d'une batterie d'une cinquantaine de critères. ScanSite recense plus d'une centaine de rubriques regroupées en neuf axes principaux : accessibilité, convivialité, qualité de l'information, animation et attractivité, net marketing, ergonomie, commerce en ligne (si le site est marchand), paiement, service après vente. Cet audit est effectué en quinze jours et coûte entre 40 000 et 60 000 francs. Ce prix comprend une analyse du site du client d'Ernst & Young et sa mise en perspective par rapport à quatre ou neuf concurrents. « Nous avons travaillé à la standardisation de l'offre pour pouvoir aller vite sur des budgets restreints. En effet, en matière de consulting internet, les PME ont les mêmes besoins que les grands comptes, mais pas les mêmes moyens », analyse Fabrice Cohen. Parallèlement à ScanSite, le cabinet lance un autre outil, Scan eBusiness. Celui-ci évalue le site web selon cinq critères : approvisionnement (e-procurement), ressources humaines (e-employee), logistique (e-supply chain), commerce électronique (e-commerce), marketing (e-marketing). La cible de cette offre est la même que pour ScanSite, à savoir les PME, et elle coûte 50 000 francs. De plus, les entreprises qui l'utilisent peuvent bénéficier d'une aide (jusqu'à 50 % du montant) des Drire (Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement). Le Grand Trophée eCommerce est organisé par Ernst & Young Entrepreneurs, IBM, Kelkoo.com, Le Figaro et ING Direct. Il récompense les sites marchands les mieux construits.