Mon compte Devenir membre Newsletters

Esprit d'analyse

Publié le par

Sur un marché de plus en plus concurrentiel, le nouveau patron de Myfab entend doper la croissance du site en misant encore et toujours sur le communautaire.

Démocratiser le design en ligne. Tel est le nouveau défi que s'est lancé Gilles Villautreix, le fraîchement nommé dg et actionnaire de Myfab, arrivé dans l'aventure depuis décembre 2010. A39 ans, cet ingénieur de formation n'en est pas à son coup d'essai dans le monde du Web. Il acquiert sa première expérience chez Michelin en 1997. Il participe au lancement du portail ViaMichelin, en tant que responsable du service digital, et assure les différents niveaux de coordination du projet. A cette époque, il rencontre Pierre Chappaz, fondateur de Kelkoo, «un grand communicant». L'homme le convainc de le rejoindre. Départ pour l'aventure de la start-up, pionnière parmi les comparateurs de prix. Cette nouvelle expérience est un basculement du monde de l'industrie vers celui du Web. Mais à peine rejoint-il Kelkoo en 2004, que le comparateur est vendu à Yahoo! Gilles Villautreix travaille alors pour la Digital Company. Il multiplie les déplacements professionnels en Inde, à San Francisco... «J'ai gardé de cette expérience un goût pour le travail multiculturel», expliquet-il. Avec les équipes américaines de Yahoo!, il participe à des projets de grande envergure, tels que le lancement du service Yahoo Answers! ou encore le déploiement du local search. A cette époque, le Web vit un essor spectaculaire et Gilles Villautreix parfait ses connaissances. Il se familiarise avec le search mais aussi avec l'univers des médias et les problématiques de contenu. Ironie du sort, en 2007, l'homme réintègre Kelkoo, dont Yahoo! décide alors de se séparer. Il y occupe le poste de directeur produits et marketing, en charge plus spécifiquement des problématiques de CRM, de SEO et de gestion de trafic. «Ce que l'on apprend quand on travaille dans l'industrie du Web c'est la notion de «time to market». On peut sentir les choses et les déployer rapidement», note l'entrepreneur. Ses traits de caractère? Il en parle aisément. Exigeant, pragmatique, analytique. Plutôt nordique que latin, en somme. Quant à ses valeurs, elles respirent le bon sens. L'écoute, le respect, le goût de la transparence. «C'est d'autant plus important que Myfab travaille avec la Chine », souligne-t-il.

En décembre 2010, lorsqu'il rencontre Stéphane Setbon, fondateur du site, il décide rapidement de rejoindre cette nouvelle structure. Myfab, créé il y a trois ans, est un «facilitateur» d'accès au design, qui travaille sur la notion de communauté. Un pionnier du concept d'achat direct par vote, qui compte 600 000 membres. Passionné de rugby, le Bayonnais d'allure sportive a pratiqué le ballon ovale pendant longtemps. Et s'il a remisé ses crampons pour des baskets de course à pied, il garde de son passé de sportif un fort esprit d'équipe et une grande culture du résultat. L'essai qu'il ambitionne de transformer chez Myfab? Ouvrir le site à de nouvelles catégories de produits, comme le design électronique. Et à de nouveaux marchés, audelà de la France et de l'Allemagne, pays où il est actuellement implanté. Parmi ses autres projets, Gilles Villautreix voudrait faire passer Myfab au vert. «Le but est d'apporter à notre communauté des produits issus du développement durable via nos designers. » Il croit fermement dans les nouvelles technologies pour que l'expérience client continue de progresser. «J'affectionne en particulier la réalité augmentée », ajoute-t-il. L'entreprise emploie 70 personnes, dont la majorité est basée à Shanghai où l'homme se rend tout de même dix jours par mois, laissant à Paris sa femme et ses trois enfants. Hélas, Myfab ne communique pas son chiffre d'affaires. «Trop stratégique pour nos rivaux. Le marché est concurrentiel, de nombreux sites se créent sur nos modèles », explique le nouveau patron. L'équipe est en place, mais à n'en pas douter, la partie s'annonce serrée...

- 39 ans, père de trois enfants
1995 - Diplômé de l'ENSEEIHT Informatique Toulouse
1997-2004 - Il entre chez Michelin et participe au lancement du portail ViaMichelin
2004-2007 - Il travaille sur différents projets chez Yahoo!
2007-2010 - Il intègre Kelkoo et prend en charge la direction produits et marketing
Depuis décembre 2010 Il occupe les fonctions de dg de Myfab