Mon compte Devenir membre Newsletters

Gourmeticône.com, l'épicier de luxe

Publié le par

Les mets des plus grands palaces livrés en moins de 48 heures et un service personnalisé, c'est ce que promet Gourmeticône.com aux passionnés de cuisine.

Comment combler ses envies de caviar quand on habite au fin fond de la Creuse? Gourmeticône.com, ouvert au printemps dernier, se présente comme la solution à ces envies de luxe. «Nous souhaitons rendre l'exceptionnel accessible au plus grand nombre, explique son président, Marc Gusils. Non seulement en termes de zone de chalandise mais aussi de démocratisation: nous proposons uniquement les meilleurs produits.»

Financé notamment par Pierre Berge, le site est une émanation de France Premium qui sélectionne des marques d'épicerie haut de gamme, en particulier pour des revendeurs japonais. Selon Marc Gusils, Gourmetic6ne.com n'a pas de concurrent direct, hormis peut-être Bienmanger.com. «Mais ce site a choisi un créneau plus «terroir» tandis que nous proposons des mets servis sur les tables des plus grands palaces», affirme-t-il. Du saumon Balik au caviar Prunier en passant par le sel rose de l'Himalaya ou le sirop au poivre de Penja, Gourmetic6ne.com distribue environ 80 marques pour un millier de produits et devrait bientôt référencer «un grand nom de la place de la Madeleine».

En plus de cette offre très pointue, 1 un des principaux des arguments de vente du site est la rapidité de la livraison, gratuite dès 60 Euros d'achat. «Le client reçoit ses produits 48 heures au maximum après avoir passé sa commande», affirme Marc Gusils. Et pour son premier Noël, Gourmetic6ne.com a joué la carte de la prudence. «Nous avons décidé de redescendre dans le référencement Google, explique-t-il. Nos chiffres prévisionnels étant largement dépasses, nous ne voulions pas risquer de ne pas honorer nos livraisons.» Pour l'instant, les produits sont stockés dans les locaux de la société, boulevard de la Madeleine à Paris, haut quartier de l'épicerie de luxe, et les envois gérés en interne. «Mais nous déménageons actuellement notre entrepôt, informe son président. Et nous sommes en train de choisir une société qui s'occupera de la livraison.»

Gourmeticône a mis l'accent sur son service clients avec une livraison rapide, des conseils téléphoniques et une newsletter.

Gourmeticône a mis l'accent sur son service clients avec une livraison rapide, des conseils téléphoniques et une newsletter.

L'ergonomie avant l'esthétique

«Nous sommes des épiciers, affirme Marc Gusils. Certes, comme nous vendons du rêve, nous ne pouvons pas négliger l'esthétique. Mais l'ergonomie et l'information sur le produit sont prioritaires. De plus, nous avons préféré créer notre site en interne, afin de le concevoir selon nos codes, comme le font la plupart des marques de luxe.» Le service et le suivi sont aussi mis en avant. «Si un produit commandé n'est plus en stock, nous envoyons un mail au client pour le prévenir, précise Marc Gusils. Et lorsque nous sommes sans réponse, nous l'appelons pour lui proposer, par exemple, de lui envoyer un produit plus cher au même prix.» Pour séduire les fous de gastronomie, Gourmeticône.com indique, sur sa page d'accueil, un numéro de téléphone non surtaxé pour obtenir des conseils. «Sophie Carlier, la cofondatrice, une ancienne de chez Fauchon et Pierre Hermé, répond aux questions de nos clients, précise Marc Gusils. Ces derniers n'hésitent d'ailleurs pas à nous contacter.»

Dans le même ordre d'idée, des blogueurs passionnés de cuisine tels que «L'assiette de mademoiselle» ou «Les torchons et serviettes» révèlent leurs petits et grands plats, confectionnés avec des produits disponibles sur Gourmetic6ne.com. «Les blogs génèrent du trafic, explique Marc Gusils. Montrer que la blogosphère de notre milieu s'est emparée de nos articles nous offre une bonne publicité.» Afin de renforcer son lien avec le consommateur, le site propose également à l'internaute de s'inscrire à une newsletter. «Pour l'instant, nous y présentons simplement des produits, admet Marc Gusils. Il faut que son contenu s'enrichisse.»

Depuis peu, le site ne se contente plus de vendre de l'alimentaire et propose des objets, comme des tabliers ou des sacs à pain, avec toujours l'exception comme règle. Des nourritures plus spirituelles sont aussi disponibles, comme la sélection de livres de cuisine réalisée par Claude Deloffre, grande prêtresse de la littérature culinaire qui a ouvert la «Foodothèque» à la galerie parisienne Fraîch'Attitude. Car, après avoir acheté des produits d'exception, il est temps de passer aux fourneaux.

Mot clés : produit

Gaëlle Renouvel