Mon compte Devenir membre Newsletters

Histoire en marche

Publié le par


Riche, dense, parfois imprévue, le plus souvent heureuse en ces temps… l'actualité de la vente à distance, et du commerce électronique en particulier, est aujourd'hui foisonnante. Tous les quinze jours, la Lettre e-commerce & VAD la relate et la commente. Néanmoins, si la couverture de la vie de ce secteur est plus que nécessaire, elle n'est pas pour autant suffisante. Car tout va vite. Très vite. Et pas uniquement dans le domaine du on line. Chaque jour ou presque, apparaissent des avancées technologiques, de nouvelles expériences, des initiatives en termes de stratégie, d'utilisation des canaux et de leurs synergies, de créativité… Toutes, bien sûr, ne révolutionnent ni le marché, ni les principes fondateurs de la vente à distance. Mais toutes concourent à faire progresser les acteurs, que ce soit dans le domaine de l'efficacité commerciale, dans celui de la relation client ou encore de la logistique, des plans médias, etc. Encore faut-il prendre le temps du recul. Afin de tirer les enseignements qui s'imposent puis les appliquer dans son quotidien. Faciliter l'analyse, synthé­tiser, décrypter les tendances, faire connaître des démarches innovantes ou exemplaires, des créations novatrices, apporter des conseils pratiques… Tels sont les objectifs rédactionnels du Magazine e-commerce &VAD, dont vous avez le premier numéro entre les mains, et qui s'inscrira, cinq fois au cours de cette année 2006, en complémentarité naturelle de la Lettre. Un premier numéro qui ne pouvait pas passer à côté de la révolution en cours - car là, c'en est bien une - mobilisant l'ensemble des marchands en ligne : celle des liens promotionnels. Qui ne fait que préfigurer celle, plus vaste, du Search Engine Marketing, pour respecter la terminologie anglo-saxonne. Des révolutions dont on parlait à peine il y a encore trois ans. Tout un symbole de l'histoire en marche. Une belle histoire, si l'on en croit le bilan 2005 du commerce électronique, sorti au moment même du bouclage de ce numéro : + 50 % de chiffre d'affaires, plus de 13 millions d'acheteurs, soit un quart de plus que l'année précédente. Et, les fêtes de Noël passées, c'est l'effet “soldes” qui a remis le secteur en avant. Aujourd'hui, il est heureux de ne plus entendre parler de “nouvelle” économie. Car c'est bien d'économie tout court qu'il s'agit et dont la vente à distance se révèle l'un des moteurs les plus efficaces.

Mot clés : E-commerce |

François Rouffiac directeur de la rédaction