Mon compte Devenir membre Newsletters

Incontestable

Publié le par

@ Marc Bertrand

Quel beau palmarès! Pour sa première édition, l'élection de l'Homme e-commerce de l'année, organisée par notre magazine, a couronné, à travers son président, une incontestable réussite du e-commerce d'aujourd'hui. Celle d'un concept qui, depuis son lancement, a été largement copié, mais jamais encore égalé. Un succès qui, visiblement, n'a pas tourné la tête de Jacques-Antoine Granjon. Et, même si sa fortune s'est encore accrue avec la récente prise de participation, minoritaire, d'un fonds américain - qu'il évoque à demi-mot dans son interview réalisée en avril dernier -, nul doute que l'homme reste fidèle à sa conception de l'entreprise, basée sur la transparence et l'importance de l'humain. C'est en tout cas ce que l'on peut lui souhaiter dans un contexte de croissance, en chiffre d'affaires mais aussi en effectifs, ultra rapide. Si la première place occupée par le fondateur de Vente-Privée était qualifiée de «plus que méritée», «indiscutable»..., lors de la soirée de remise des Prix, les autres marches du podium, occupées aussi par deux créateurs, ont été saluées comme elles le méritent. A travers ces personnalités, le vote des lecteurs d'e-commerce a mis en avant deux courants. L'un ayant trait à la vidéo - de maintenant avec le DVD et de très bientôt avec la VoD -, et l'autre au vaste mouvement qu'est le développement durable, qui va au-delà des produits verts. Mais ce n'est pas parce que ces courants sont «porteurs» que la tâche en est simplifiée. C'est aussi le courage d'entreprendre et la prise de risque qui ont été ici récompensés. A côté de l'élection de l'Homme de l'année, les premiers Trophées e-commerce ont également délivré leur verdict dans cinq catégories préalablement définies. Le palmarès, à consulter à partir de la page 26, est, lui aussi, significatif de la physionomie du marché. Entre progrès technologiques et avancées logistiques, prise en compte de plus en plus manifeste du rôle- clé de la relation client, développement de la complémentarité des médias..., il est révélateur de la richesse du moment, mais aussi de la rapidité des évolutions. Et nous sommes encore loin d'avoir tout vu.

François Rouffiac, directeur de la rédaction