Mon compte Devenir membre Newsletters

Itipi fait appel à de vrais utilisateurs

Publié le par


Mieux vaut prévenir que guérir. Ce vieil adage s'adapte parfaitement à l'activité des tests de montée en charge, désormais indissociables de la vie des sites internet. Né aux Etats-Unis, avec l'avènement de l'e-commerce, ce marché est actuellement en pleine expansion. Selon plusieurs études de marché (IDC, Newport Group, Zona Research), il devrait dépasser dans trois ans 1,6 milliard de francs en Europe, soit une progression annuelle de plus de 80 %. La société Itipi fait partie de ces entreprises qui ont compris la valeur économique de ces tests. En mesurant la résistance d'un site qui reçoit la visite de beaucoup d'internautes ou en détectant et en identifiant ses points faibles et ses disfonctionnements, ils ont en effet un impact direct sur son audience et sur son chiffre d'affaires. Il est, par exemple, reconnu qu'au-delà de 8 secondes, les internautes se lassent d'attendre le chargement des pages et abandonnent généralement leur consultation. « Mais, contrairement à la plupart des solutions strictement logicielles qui ne sont pas toujours réalistes parce qu'elles utilisent des automates et génèrent des utilisateurs virtuels, la solution que nous proposons fonctionne à partir d'un panel d'un peu plus de 200 internautes qui se connectent simultanément au même moment, à notre demande », confie Etienne Krieger, directeur marketing d'Itipi. Avec Wallace, l'application créée par la Itipi, le caractère foncièrement asynchrone de l'Internet est donc gommé. Recrutés essentiellement parmi les étudiants, les testeurs d'Itipi sont rémunérés 10 francs par tranche de 10 minutes. Pour devenir utilisateur, il leur suffit de s'inscrire sur le site itipi.com, de télécharger le Browser + logiciel gratuit développé par Itipi, et de réserver leur plage de test. « Les internautes sont guidés tout au long de leur navigation en langage naturel, selon un scénario pré-établi avec le client », explique Etienne Krieger. Wallace a déjà été expérimenté sur une quinzaine de sites web parmi lesquels : europeinfos .com, sport24.com, ducasseon line.com... Pour le client, le coût de ces tests varie en fonction du nombre de testeurs utilisés et de la durée du test. A titre d'exemple, un test unique peut être facturé 40 000 francs, et un test d'une durée de 3 mois 10 000 euros (65 600 F).