Mon compte Devenir membre Newsletters

L'agent de la blogosphère

Publié le par

«Sauvé» de l'audit par un ami qui montait une société de vente de liens sponsorisés, Bertrand Quesada évolue, depuis, dans l'univers de la monétisation. En 2007, il fonde eBuzzing, pour mettre en relation blogueurs et annonceurs.

Si Bertrand Quesada parle souvent «d'esprit d'équipe», cela ne sonne pas pour autant comme une formule creuse de communicant. Cet amateur de rugby joue clairement collectif. Son bureau, dans les locaux de sa société eBuzzing, situés dans le IXe arrondissement parisien, ne se distingue en rien de ceux de ses collaborateurs. Si ce grand brun au look ultra-classique fait pleinement partie, depuis dix ans, de la grande famille du Web, il y est entré par hasard. «A ma sortie d'école de commerce, j'ai intégré Motorola en tant que contrôleur de gestion, se souvient-il. Je ne m'étais pas vraiment demandé ce que je souhaitais faire, je voulais simplement gagner ma vie.»

C'est un ami d'enfance qui vient bouleverser le cours tranquille de ses débuts professionnels. «Sébastien Bishop montait Espotting, une société vendant des liens sponsorisés en Angleterre. Il m'a proposé de le rejoindre.» Bertrand Quesada prend ainsi la direction du bureau français et se découvre une passion pour Internet. «J'ai compris que j'avais vraiment la fibre commerciale, assure-t-il. Développer Espotting constituait un challenge, car la vente de liens sponsorisés était, en 2000, une activité nouvelle.» Et le défi est largement relevé puisque, quelques années après sa création, Espotting emploie 400 collaborateurs. Un succès qui ne laisse pas les investisseurs indifférents. En 2004, l'entreprise est rachetée par Miva. «Je ne me retrouvais plus dans cette nouvelle structure, affirme Bertrand Quesada. J'ai donc décidé de rejoindre Golog en 2005.» Cette société monétise les fautes de frappe d'URL. Ses clients sont les FAI, qui peuvent y placer leur logo ou des annonces publicitaires, mais aussi des sites qui récupèrent du trafic qualifié. «J'ai apprécié cette expérience, mais j'ai eu envie de passer à autre chose», poursuit-il. Un nouveau projet, qui n'est autre que la création de sa propre entreprise. Bertrand Quesada n'est pas pour autant un «serial entrepreneur». C'est en effet à 30 ans, âge canonique dans le monde du Web, qu'il s'est lancé. «Je ne suis pas carriériste, ma vie professionnelle a évolué selon les rencontres et les opportunités, explique-t-il. Peut-être parce que je viens d'une famille de médecins, l'entrepreneuriat n'était ni une évidence ni un but absolu pour moi.»

En 2007, il crée donc eBuzzing, basé sur un concept controversé: sa société met en relation marques et blogueurs, pour que les seconds relaient, contre rémunération, l'actualité des premiers. Un post est payé entre 30 et 500 euros. «Les annonceurs ont compris que les blogs constituaient une formidable caisse de résonance, mais ne savaient pas comment les aborder, affirme-t-il. J'ai eu l'idée de monter un «Meetic du post».» Cette idée a réussi à séduire l'un des grands pontes de la blogosphère: Pierre Chappaz, fondateur de Wikio. «Il avait lancé sur son blog un concours récompensant les deux meilleurs business models de start-up, explique Bertrand Quesada. Et nous avons eu la chance d'être l'un des deux gagnants.» Le créateur de Kelkoo investit alors 100 000 euros dans eBuzzing et se voit confier la présidence du conseil d'administration. «Au-delà de l'aspect financier, cela a vraiment été une chance de rencontrer quelqu'un avec l'expérience et la personnalité de Pierre», déclare-t-il.

Mais les blogueurs ne perdraient-ils pas leur âme à se faire rémunérer par les marques? «Evidemment, les annonceurs n'obligent pas à ne parler qu'en bien de leurs produits, un article trop laudatif n'aurait aucune crédibilité et serait même contre-productif répond Bertrand Quesada. La mention «article sponsorisé«est obligatoire et nous vérifions que chaque post apporte quelque chose à l'internaute.»

Si Bertrand Quesada est très à l'aise pour parler de son entreprise, il est beaucoup moins expansif sur sa vie personnelle. A peine confesse-t-il ne jamais travailler le week-end pour se consacrer à ses deux jeunes enfants. Et ne pas avoir la moindre envie d'ouvrir un blog.

- 32 ans, marié, deux enfants. 2000 - Est diplômé de l'ESC Bordeaux. 2001 - Entre chez Espotting, où il s'occupe du développement du bureau français. 2005 - Devient directeur exécutif de Golog. 2007 - Fonde eBuzzing.