Mon compte Devenir membre Newsletters

L'innovation à grande vitesse

Publié le par


«Quancoune”, “Losse en Gelaisse”, “Nouillorc”, “Saint Gapour”… On aurait pu croire le site Voyages-Sncf plongé en plein pays de Cocagne. Bien au contraire. En jouant la carte de l'humour décalé et de la rupture, le premier voyagiste en ligne, également premier site d'e-commerce en France, a entrepris de modifier en profondeur son image. Et la campagne, signée DDB Paris, qui s'est déroulée en mars 2006, en presse, affichage et sur le Web, a oeuvré en ce sens. Son but ? Recentrer le site, dans l'imaginaire collectif, sur son coeur de métier. Celui d'une agence de voyages généraliste. Car, après six ans d'existence, Voyages-Sncf a su accompagner, avec succès, la mutation des canaux de distribution engendrée par Internet dans le secteur du tourisme. Et élargir son offre de services à un large spectre de prestations. Achat en ligne de billets de train, bien sûr, mais aussi de billets d'avion, location de voitures, séjours clés en main, hôtels, etc. Riche en nouveaux projets, l'année 2006 aura conforté le voyagiste en ligne dans sa stratégie de proximité avec l'internaute. Le lancement de l'EcoComparateur, la transparence sur les prix avec le “100 % TTC”, le renforcement de l'espace communautaire via la notation des prestations hôtelières et via le blog de l'EcoComparateur… Autant de projets qui placeront 2006, outre une croissance de 33 % du chiffre d'affaires, sous le signe de l'innovation et de l'engagement responsable.

Parcours

Directrice générale de Voyages-Sncf depuis 2007 après en avoir été directrice générale adjointe, Rachel Picard, 39 ans, a effectué son cursus à HEC. Du Chili, où elle pilote la Direction des ventes d'une station de ski, en passant par le Groupe Accor puis à la direction générale de la filiale voyages des Éditions Atlas, Rachel Picard a, tout au long de son riche parcours, oeuvré dans le tourisme.