Mon compte Devenir membre Newsletters

L'opt-in favorise l'achat en ligne

Publié le par

L'étude de l'outil DARTmail de DoubleClick révèle que 88 % des consommateurs ont effectué des achats à la suite d'un e-mail sollicité.


Si l'e-mailing a encore du chemin devant lui avant de conquérir ses lettres de noblesse, la preuve de son efficacité n'est plus à faire. Dans le débat qui oppose les partisans de l'opt-in à ceux de l'opt-out, les premiers se voient servir de l'eau à leur moulin par les résultats de l'étude publié aux Etats-Unis par DoubleClick, grâce à son outil DARTmail : "2001 Cosumer Email". Celle-ci révèle en effet que 88 % des consommateurs américains ont réalisé un achat en ligne à la suite d'un e-mail basé sur l'opt-in, que 77 % d'entre eux souhaitent recevoir des offres spéciales de la part des marchands en ligne une fois par semaine. Les données qui ressortent de cette étude mettent d'ailleurs en avant l'importance grandissante de l'e-mail dans les habitudes d'achat du consommateur américain, et ce, grâce à différents facteurs clés : l'usage de l'e-mail lui-même est grandissant. 82 % des consommateurs interrogés ayant déjà effectué un achat durant l'année écoulée à la suite d'un clic sur un e-mail, contre 61 % en 2000. Les dépenses en ligne sont croissantes : les consommateurs ayant dépensé en moyenne 1 023 dollars dans l'année contre 750 dollars l'an passé. Les achats immédiats sont également en hausse : 37 % des cyber-acheteurs ayant cliqué sur un e-mail ont finalisé un achat dans la foulée, contre 20 % l'an dernier. Ce qui fait dire à Court Cunningham, vice-Président et General Manager de DARTmail Technology Solutions chez DoubleClick que « l'e-mail est plus efficace pour stimuler les achats répétés que la qualité des produits » ; ce qui reste néanmoins à prouver de façon un peu plus pertinente aux marketers, surtout aux chefs de produits...

Deux fois plus de mails reçus par utilisateurs


Mais DoubleClick souligne que le principal enseignement à tirer de ces résultats est que l'opt-in constitue une réelle opportunité pour les sites marchands désireux d'accroître leurs ventes, et plus précisément avant la période des vacances, durant lesquelles les consommateurs ont tendance à délaisser l'Internet dans leur usage quotidien. Les acheteurs en ligne sont ainsi particulièrement sensibles aux offres spéciales des marchands en ligne (77 %) et à celles des magasins de quartier et des restaurants (65 %). Dans le cadre du sondage, 57 % des consommateurs déclarent recevoir régulièrement ou être intéressés par des conseils sur la maison, 55 % par les informations sur les voyages, et 49 % reçoivent régulièrement des mails sur le thème des divertissements. En moyenne, 36 e-mails basés sur l'opt-in atterrissent chaque semaine dans les boîtes aux lettres des utilisateurs d'Internet outre Atlantique, contre 18 en 2000. La proportion de mails reçus par individu a donc doublé, et la tendance n'est sans doute pas prête de s'inverser.