Mon compte Devenir membre Newsletters

LES CONNAISSEZ-VOUS...

Publié le par

Par Jean-Michel Billaut

Ancien président fondateur de l'Atelier BNP Paribas (auparavant Atelier Compagnie Bancaire), Jean-Michel Billaut est aujourd'hui blogueur et animateur du Billautshow. Il est également le fervent promoteur d'une stratégie très haut débit via la fibre optique pour l'ensemble du territoire français. Voici une sélection de ses dernières rencontres.

MAXENCE DISLAIRE, IMPROVEEZE.COM

La société de Maxence a mis au point un ensemble d'outils de type "touch", qui sont autant de solutions d'aide à la vente dans les magasins classiques. Il explique son concept de magasin connecté.

JMB: Qu'est-ce qu' Improveeze?

Improveeze est un éditeur de logiciels d'optimisation de la performance commerciale. Nous travaillons sur toutes les nouvelles formes d'interaction entre l'homme et la machine au travers de tous les supports tactiles.

JMB: Vous installez ces outils dans les magasins en dur?

Oui, le premier usage est d'installer ces périphériques dans les magasins. On cherche à établir une connexion sans couture entre l'e-commerce et les points de vente. On peut visualiser grâce à nos solutions le catalogue, commander des produits...

JMB: Je viens vous voir en tant que vendeur de chaussures, que me proposez-vous et à quel tarif?

Notre première démarche est une analyse de l'expérience digitale à mettre en place dans le magasin pour créer une bonne «expérience acheteur.» Nous proposons un système de licence perpétuelle à la borne, pour environ 1 000 euros l'unité, puis un service de pilotage de la performance du parc, qui inclut de la performance métier, mais aussi les pannes et les incidents en mode SAS, pour 70 euros par borne et par mois.

YANN LE FLOCH', INSTANTLUXE

Une idée intéressante que celle de Yann, à savoir mettre en relation des vendeurs de produits de luxe d'occasion et des acheteurs potentiels, après certification desdits produits par des experts pour éviter les contrefaçons.

JMB: Instantluxe, ça consiste en quoi?

Le site met en relation des acheteurs et des vendeurs identifiés de produits de luxe d'occasion. Pour déposer une annonce, il faut être membre. Classiquement, les vendeurs déposent des annonces et des acheteurs acquièrent les produits. Une fois le produit vendu, le vendeur l'envoie dans les locaux d'Instantluxe, où il est examiné par des experts indépendants. On y vérifie son authenticité et la conformité de l'annonce. Si tout est validé, le produit est ensuite envoyé à l'acquéreur avec un certificat d'authenticité. Si l'article est un faux, la transaction est annulée.

JMB: Quels sont la décote et le prix moyen de revente sur le site?

La décote dépend de l'année de sortie, des marques et de l'état de l'objet mis en vente. Elle varie entre 20 et 80 %. Nous allons par ailleurs sortir une cote du luxe listant plus de 5 000 références. Le prix moyen de vente sur notre site se situe autour de 600 euros. Le paiement se fait par carte ou virement bancaire. Quant au vendeur, il est payé par virement. Nous prenons une commission de 25 % sur chaque transaction.

NATHALIE DECHAUME, PROXIIGEN

Le monde devient un village avec Internet, paraît-il... Mais quid de votre village et de vos voisins? Proxiigen y pensé, avec son réseau social de proximité, lancé il y a deux ans.

JMB: Proxiigen, c'est quoi?

C'est un site internet, un réseau social de proximité qui permet d'entrer en contact avec ses voisins plutôt que d'aller chercher certains services ailleurs.

En effet, on ne se rend pas toujours compte que ces services sont disponibles aussi près de son propre domicile. Cette plateforme est valable aussi bien pour les personnes résidant dans les grandes villes que dans les petits villages, c'est là son point fort.

JMB: Quels sont les types de services que vous proposez et comment y accède-t-on?

Il faut se connecter sur le site Proxiigen.com, s'enregistrer, choisir un rayon d'action (de 500 mètres à 20 kilomètres). Les services sont ouverts et proposés sous la forme de petites annonces. Ensuite, les personnes entrent directement en contact.

JMB: Quel est le modèle économique du site?

Nous commercialisons des espaces publicitaires sur le site, dont les tarifs sont fixés en fonction de la visibilité offerte sur la zone couverte. Le site a ouvert en France et dans tous les pays francophones, Canada excepté, et est en train d'être traduit afin de pouvoir être utilisé dans les pays anglophones.