Mon compte Devenir membre Newsletters

Le numérisateur de l'audiovisuel public

Publié le par


L'année 2006 fut exceptionnelle pour l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), à plus d'un titre. Depuis le lancement de l'offre d'archives, le 27 avril dernier, le site a connu un engouement sans précédent auprès du grand public. Des épisodes mythiques de Casimir dans L'Ile aux enfants aux premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune… Pas moins de 100 000 émissions sont proposées en archives et en accès libre. Un gisement exceptionnel de culture et de mémoire collective. Les pages du site renferment au total plus de 200 000 heures d'archives numérisées. La plus grande base de données télé et radio du monde. Depuis le lancement, plus de 7 millions de visiteurs uniques sont ainsi venus surfer sur ces pages et la barre mythique des trois millions d'heures de télévision et de radio a même été dépassée en 2006. Le maître d'oeuvre de cet ouvrage ? Emmanuel Hoog, président directeur général de l'Ina, qui peut se réjouir d'avoir su gérer le virage de cette année historique avec succès. Quant à la boutique en ligne du site, elle affiche également des résultats au beau fixe, avec une augmentation de 30 % de ses ventes, pour atteindre 25 000 extraits livrés. Une boutique aux multiples visages répertoriant non seulement des contenus vidéo, mais aussi audio, multimédias et écrits. En phase avec l'actualité, Ina.fr propose par ailleurs une rubrique “Nouveautés” qui répertorie les contenus dans l'air du temps. Une belle réalisation qui marquera l'année.

Parcours

P-dg de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) depuis 2001, Emmanuel Hoog a occupé les fonctions de président de la Fédération internationale des archives de télévision entre 2002 et 2006 et d'auditeur à l'Institut des hautes études de défense nationale entre 2003 et 2004. Depuis 1996, il est également maître de conférences à l'IEP de Paris.

Mot clés : Vente

Martine Fuxa