Mon compte Devenir membre Newsletters

Le rêve américain

Publié le par

Aujourd'hui à la tête d'un groupe e-commerce dédié à l'art mural, ce Franco-Américain a tout au long de sa carrière été attiré et grisé par les entreprises à la croissance rapide.

Quel que soit le sujet de conversation, il s'exprime sans tabou. Une qualité souvent prêtée aux grands patrons américains. Cette mentalité, Geoffroy Martin l'aura acquise avec la double nationalité: né en France en 1970, il a grandi et étudié en Europe avant d'embrasser une carrière outre-Atlantique. Seize années d'expatriation plus tard, son français est impeccable. Tout juste relève-t-on quelques anglicismes. Preuve d'un optimisme à tous crins, le plus fréquent est «successful». Un adjectif pas toujours traduisible dans notre langue, comme si les Etats-Unis faisaient encore, pour les hommes d'affaires, figure d'eldorado.

Son profil, Geoffroy Martin le décrit comme « relativement atypique et très américain ». Diplômé de l'Ecole centrale Paris, il achève en 1995 un second cursus à l'Ecole polytechnique de Turin en se spécialisant dans les télécommunications. Après quatre mois de formation, son premier employeur, le spécialiste des services de téléconférence Genesys SA l'envoie aux Etats-Unis pour lancer un partenariat avec USN Communications, à Chicago. Au terme de la mission, l'entreprise l'embauche au poste de directeur de l'exploitation. Très vite, elle passera de 45 à 1 500 employés et sera introduite en Bourse.

Expérience similaire à San José, en 1999, où Object-Mart, l'éditeur de logiciels qui l'a recruté, se fait racheter au bout de trois mois par son client principal, une autre start-up fondée par des capitaux-risque urs. «ONI Systems est devenue l'entreprise à plus forte croissance de la Silicon Valley en 2000. Le chiffre d'affaires est passé de zéro à 250 millions de dollars en deux ans et demi», souligne Geoffroy Martin, qui a créé l'organisation de la chaîne d'approvisionnement et la planification des ressources de la société.

Geoffroy Martin

@ © D. R.

Geoffroy Martin

- 42 ans, marié, deux enfants.
1994 - Obtient le diplôme de l'Ecole centrale Paris.
1995 - Valide un second cursus à l'Ecole polytechnique de Turin.
1996 - Devient directeur des opérations chez USN Communications.
1999 - Décroche le poste de directeur de la planification et de la logistique chez ONI Systems.
2010 - Devient en février P-dg d'Art.com, Inc, après avoir rejoint Art.com en 2004, et en avoir été nommé directeur général en 2005.

Après cinq années en Californie, il prend un congé sabbatique et vient s'installer en France avec sa famille. «J'avais travaillé très fort pendant huit ans. J'avais les ressources suffisantes pour le faire. Je souhaitais réfléchir à l'après, à l'opportunité de fonder une boîte en France», explique-t-il. Un jour de l'année 2004, Geoffroy Martin s'émerveille devant la vitrine d'une galerie d'art parisienne. Les oeuvres exposées proviennent de l'Ecole des beaux-arts de Bagdad. Coup de foudre. «J'ai acheté une peinture sur le champ. Nous avons depuis acquis une dizaine de toiles similaires», témoigne le néocollectionneur.

Las de son congé, il décide de briguer un poste de dirigeant d'entreprise et contacte le fondateur d' AllPosters.com, site de diffusion de reproductions d'oeuvres artistiques (peinture, dessins, photographies...). «Je l'ai convaincu qu'il fallait aller sur le marché européen.» L'entreprise, qui figure parmi les leaders mondiaux de l'art mural en ligne, lui propose la direction internationale des opérations. Retour aux Etats-Unis.

Dès sa prise de fonction en juin 2004, il a pour mission de développer la logistique et d'internationaliser la société. «Nous avons lancé des sites tous les ans, jusqu'à avoir 27 sites dans 25 pays différents. » Cinq ans plus tard, il deviendra président-directeur général d'Art.com Inc., émanation du rachat d'Art.com par son concurrent AllPosters. com en 2005.

Attestant que la vraie concurrence se trouve dans le commerce physique, le groupe, qui revendique 1,5 million d'images, vise l'exhaustivité: «Nous voulons la gamme la plus étendue possible dans le domaine de l'art mural.» A la tête de l'un des 100 premiers sites e-commerce américains, Geoffroy Martin combine deux de ses passions: l'art et la technologie. C'est le goût du challenge qui l'a animé jusqu'ici. «Arriver tôt dans l'évolution de l'entreprise et fabriquer quelque chose de grand. Il faut que les choses bougent et ne soient pas faciles », déclare cet amateur de sensations fortes. Preuve en est, il pratique à l'occasion l'héliski, du ski avec dépose en hélicoptère, dans le Grand Nord canadien. Prise de risques garantie!