Mon compte Devenir membre Newsletters

Le secteur de l'automobile à la loupe

Publié le par

Pas moins de 15 milliards de pages internet sont actuellement référencées, et jusqu'à 70 % du trafic d'un site peut provenir des moteurs de recherche. C'est dans cette logique que le baromètre Performics analyse, pour le magazine E-commerce, la visibilité des marques d'un secteur donné, sur trois mois. Ici le secteur de l'automobile au troisième trimestre 2010. De quoi nourrir la réflexion des acteurs du marché, qui ne manqueront pas l'occasion d'observer les sites développant les stratégies de présence les plus performantes sur la Toile.

I - Visibilité des annonceurs en lien sponsorisé

Quatre différentes stratégies de positionnement sont observées:

- Ford fait cavalier seul avec un taux de couverture optimum (presque 99 % de diffusion sur une quarantaine d'annonces). La marque est visible en position 3, en haut de la page de résultats Google.

- Citroën, Infiniti, Volkswagen, Renault, Mercedes, Nissan adoptent une stratégie de positionnement médian: un taux de couverture moyen (entre 35 et 65 %) et un rang se situant entre 3 et 6. Ces annonceurs préfèrent être visibles plus souvent même si l'annonce est diffusée sur le côté droit de la page de résultats.

- Chevrolet, Seat, Toyota ont des investissements limités puisque leur taux de couverture n'excède pas 15 %. Ils font le choix d'une position correcte au détriment de leur couverture. Cette analyse est d'autant plus vraie pour Smart qui privilégie une place au 1er rang sur un panel d'expressions extrêmement faible.

- Peugeot, BMW, Skoda ont également des investissements limités puisqu'ils enregistrent des positions basses avec un taux de couverture restreint (entre 10 % et 25 %).

La stratégie est, ici, d'être présent sur davantage de requêtes.

II- Visibilité des annonceurs en référencement naturel

Deux choix de méthodologie justifient le positionnement très relatif des acteurs retenus pour cette étude:

- La sélection des annonceurs se concentre sur les marques de voiture alors que les sites d'annonces, de revente d'occasion ( ... ) sont visibles sur les expressions pigées ;

- La sélection de ces expressions est représentative des requêtes des internautes en recherche d'une voiture avec par exemple «achat voiture», qui ne figurent pas sur les sites institutionnels des marques.

Renault et Peugeot sont sur une couverture de 5 à 9 % avec un positionnement en milieu de 1re page Google.

La méthodologie

L'étude a été menée sur 29 expressions très génériques couvrant l'univers du secteur de l'automobile sur le 3e trimestre 2010 (juillet, août, septembre) auprès des marques de voitures présentes sur le moteur de recherche Google (exclusion des comparateurs, des sites de petites annonces, etc.).
BenchTools est un outil propriétaire du groupe Publicis.
Contact: Yann Gabay