Mon compte Devenir membre Newsletters

Les internautes apprécient les enquêtes en ligne

Publié le par

Près de 70 % des internautes émettent spontanément des commentaires positifs sur les enquêtes en ligne. L'un des résultats de l'étude initiée par FullSix, nouvel institut dédié à Internet et filiale de Grey Interactive.


Lorsque l'on se positionne en tant qu'institut spécialisé dans les études sur et par Internet, il est pour le moins légitime de s'interroger sur la perception qu'a le public des enquêtes menées en ligne. C'est la démarche que vient d'effectuer FullSix Research, nouvelle filiale de Grey Interactive, dirigée par Fabrice Carlier. A l'issue de cette enquête, on constate que, bien que récent, Internet est déjà un vecteur d'enquête connu et reconnu du grand public. 33 % de l'ensemble de la population française et 57 % des internautes en ont déjà entendu parler. En spontané, 19 % des internautes citent Internet en tant que vecteur. Le côté pratique des études en ligne, leur souplesse d'utilisation, leur impact - compte tenu du caractère mondial d'Internet -, leur image de modernité et leur fiabilité en constituent les avantages perçus, pour 43 % des non-internautes et 69 % des internautes. Le point négatif les concernant ayant trait au manque de familiarité de la population avec l'ordinateur. Les internautes sont-ils prêts à répondre à une enquête sur Internet ? 22 % d'entre eux répondent "oui, certainement" et 42 % "probablement" ; les réfractaires absolus n'étant que 13 %. C'est avant tout le sujet même de l'enquête qui incite à répondre, et ce, "même s'il n'y a rien à gagner". 72 % des non-internautes et 85 % des internautes sont dans ce cas de figure. Lorsque l'on demande à ces derniers de classer les différentes méthodes d'enquête selon leur préférence, Internet arrive en seconde position, derrière le téléphone, mais devant le face à face et le courrier. Si l'on considère maintenant le segment de ceux qui ont déjà répondu à une enquête en ligne, on constate qu'Internet en tant que vecteur de recueil est encore plus apprécié que par les internautes en général. Le pourcentage de commentaires positifs passe de 69 % à 80 %. Il s'agit même, pour cette population, du vecteur le plus apprécié, devant le courrier et le face à face à domicile. Par ailleurs, pour 68 % de ces sondés on line, Internet apparaît comme le mode de recueil incitant le plus à répondre avec sincérité.

Un avenir prometteur


Quant au développement futur des enquêtes par Internet, les résultats de cette étude ne peuvent que réjouir les acteurs spécialisés. 62 % de l'ensemble de la population, 74 % des internautes et 83 % de ceux ayant déjà répondu en ligne considèrent qu'elles sont appelées à se développer de manière assez ou très importante. Explications fournies par les répondants à l'enquête FullSix : Internet est à la fois un vecteur de recueil adapté à tous les domaines d'études et un vecteur qui remplit leurs attentes. Si les sites internet apparaissent, logiquement, comme des sujets pour lesquels le recueil on line est particulièrement adapté, il est intéressant de constater le fort taux de réponses positives concernant les sujets à la fois très personnels et professionnels. Quant aux attentes, elles rejoignent les points positifs évoqués supra : praticité, possibilité de répondre aux sujets qui intéressent, rapidité, liberté, possibilité de prendre le temps de répondre. Et, ceci expliquant sans doute l'adaptation aux sujets d'ordre personnel ou professionnel, capacité du vecteur à préserver l'anonymat ; une capacité relevée par 76 % de ceux ayant déjà répondu en ligne.

Méthodologie


Enquête réalisée par téléphone pour FullSix Research, du 14 au 22 novembre 2000, par Carré Latin. 600 personnes interrogées, âgées de 15 ans et plus, représentatives de la population résidant en France.