Mon compte Devenir membre Newsletters

Les places de marché séduisent les PME-PMI

Publié le par

Une étude IDC/Mondus met en lumière le comportement des PME-PMI par rapport à Internet et aux places de marché électroniques. Résultat : une majorité des PME ont mis en place une politique d'achat en ligne.


Les market places et le Net ne sont pas réservés aux grands comptes. C'est l'une des principales conclusions de l'étude réalisée par IDC et Mondus en juin dernier. Elle a été conduite par téléphone auprès de 200 entreprises de 10 à 500 salariés disposant d'une connexion internet et ayant acheté, ou prévoyant de le faire, sur le réseau. Premier enseignement : 60 % des PME considèrent avoir mis en place une politique d'achat on line, et 38 % prévoient de le faire dans les prochains mois. Mais, en réalité, il n'y a que 13 % de PME à avoir réellement acheté en ligne, 26,5 % comptant le faire d'ici la fin de l'année. Néanmoins, la nécessité d'avoir une vraie politique d'achat de biens et services de fonctionnement est entérinée par 84 % des PME. Dans ces sociétés, ce sont les personnes en charge des achats traditionnels qui s'occupent des acquisitions via le Net (75 % des réponses). Dans les petites structures dépourvues de direction achat/approvisionnement, c'est la direction générale (9 %), le service comptabilité (5 %) ou le département administration/gestion (4 %) qui s'occupe de ce poste. Concernant les places de marché, 20 % des PME ont utilisé ce nouveau type d'organisation des achats professionnels au premier semestre 2001, contre seulement 7 % en octobre 2000. Le montant des achats via Internet sur les six premiers mois de l'année a atteint 50 000 F, soit une moyenne de 25 000 F par trimestre. Pour les petites sociétés, ces places de marché ont comme avantages principaux l'offre produits, le gain de temps et la diminution des coûts d'achat grâce à la centralisation des fournisseurs sur une plate-forme commune. Les PME profitent ainsi d'une baisse des coûts de recherche d'un fournisseur (64 % des réponses) et de la diminution de ces coûts due à une concurrence plus vive entre les fournisseurs (62 %). Les attentes de ces petites sociétés par rapport aux places de marché électroniques concernent majoritairement la sécurité des transactions (78 %) et la confidentialité des informations (69 %). Les PME aimeraient également bénéficier de services annexes, tels qu'une aide à la décision pour les informations des produits, le suivi des commandes en ligne et l'assistance. D'ailleurs, le choix d'une market place se fait beaucoup en fonction des services à valeur ajoutée proposés (57 %). Convivialité (74 %), notoriété (60 %) et diversité de l'offre (60 %) sont aussi des critères importants dans la décision d'une PME de monter sur telle ou telle place de marché. Les market places ont donc tout intérêt à faire évoluer leurs systèmes en fonction de ces besoins, si elles veulent attirer des PME toutes prêtes à envisager avec intérêt ce nouveau canal d'approvisionnement.