Mon compte Devenir membre Newsletters

Musique en ligne : la chasse aux sorcières se poursuit

Publié le par


La fermeture de Napster en juillet 2001 n'a pas empêché les internautes de s'approvisionner gratuitement en fichiers MP3. Selon la société d'études Webnoize, 3 milliards de fichiers ont été téléchargés au cours du mois d'août, contre 2,79 milliards au mois de juillet lorsque Napster opérait encore. Les labels associés à la RIAA (Recording Industry Association of America) et à la MPAA (Motion Picture Association of America) ont décidé de continuer la bataille contre MusicCity.com, Grokster et Consumer Empowerment, des sociétés offrant le même type de produit que Napster mais qui sont plus difficiles à arrêter. En effet, ces sites ne reposent pas sur un ordinateur central qui contrôle tout le réseau mais sur un logiciel indépendant qui pourra s'auto-suffire même après la fermeture des sites incriminés.