Mon compte Devenir membre Newsletters

Newlook en bleu, blanc, rouge

Publié le par

Le site marchand britannique arrive dans l'Hexagone avec les recettes qui ont fait son succès outre-Manche. Offre pléthorique de produits, notamment de chaussures, ergonomie simplifiée façon «less is more», et à l'honneur: l'incomparable mode anglaise.

 

Des petits prix

Le site français comprend près de 5000 références. Hommes, femmes, adolescents et enfants peuvent notamment y trouver chaussures à leurs pieds! «Notre offre de chaussures défie toute concurrence, assure Marie Dupin, responsable marketing international chez New Look. Le prix moyen d'une paire est de 25 euros.» Mocassins, plateformes, escarpins, compensées, ballerines, tennis, sandales, bottines, espadrilles, chaussons, talons hauts, talons plats... Les internautes peuvent également y acheter des vêtements et des accessoires, dont la cadence de renouvellement est intense, puisque près de 600 nouveautés sont ajoutées chaque semaine. A la fois fabricant et acheteur, New Look propose des produits en marque propre (environ 20 % de l'intégralité de l'offre) et des marques nationales telles que Parisian, Little Mistress, Apricot, ou encore Miss Sixty. Des marques à l'image de sa clientèle: «Nous nous adressons d'abord aux femmes âgées de 18 à 35 ans, et particulièrement celles qui sont réfractaires au shopping dans les centres commerciaux.»

Un site dédié aux jeunes françaises

Ca n'est plus un mystère depuis longtemps, la mode britannique n'a rien à envier à la France et à ses mythiques créateurs. Voilà 42 ans que la marque New Look le prouve chaque jour en Angleterre en maintenant sa position de numéro deux du prêt-à-porter avec près d'1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2010, à travers ses 600 points de vente et son site marchand Newlook.com, visité plus de 2 millions de fois par semaine. Le déploiement à l'international de la marque sur le Web, décidé il y a cinq ans, aura finalement payé puisqu'en 2010, l'e-commerce représentait 8% du chiffre d'affaires de la marque, soit plus de 135 millions d'euros. La France n'échappe pas à la règle, puisque 20 % des commandes internationales sont en provenance de l'hexagone, une raison amplement suffisante pour investir ce territoire et lancer la version bleu, blanc, rouge de New Look, avec des tarifs en euros et non plus en livre sterling. «Le panier moyen du site français est de 50 euros, soit deux fois plus qu'en magasin», souligne Marie Dupin, responsable marketing international chez New Look. Prochain pays sur la liste, l'Allemagne: le lancement est prévu pour début 2012.

Une navigation pragmatique

Une offre pléthorique de produits peut parfois être synonyme de difficultés de navigation pour l'internaute. Rien de cela sur le site New Look puisque l'ergonomie très pratique du site Anglais a été repensée. «Nous réutilisons les clés de notre réussite en Angleterre», note Marie Dupin, responsable marketing international chez New Look. La page d'accueil fait la part belle à un produit, bien souvent une nouveauté. Les entrées dans le catalogue de produits se font par Hommes, Femmes, Ado&enfants, ou Chaussures, preuve que le minimalisme est mère de compréhension pour les internautes. Une fois la catégorie de produits choisie, l'internaute peut progressivement affiner les résultats via des critères de prix, couleur, taille, style, ou encore type d'articles. Les photos associées sont centrées avant tout sur les produits - non pas sur le mannequin - et l'utilisateur peut zoomer à souhait sur ceux-ci à travers les différents angles de vues qui lui sont proposés. Nul besoin de fioritures pour passer commande: un clic suffit à ajouter le produit au panier, et un autre à en régler le montant (une fois l'étape de la carte bleue passée).